Essais & Chroniques

Amont dévers : troisième livraison

par : J-Ch. Vegliante

…limite toujours mouvante, par laquelle l’idée même d’infini (Leopardi) nous serait provisoirement accessible

Hommage à Jean-Louis Vallas

par : Henri Vallas

La description passionnée de l'âme de Paris

Jean-Claude Pirotte Traverses

par : Jane Hervé

« Ecrire pour écrire, écrit-il justement, avec l’espoir tout à fait vain,  absurde que l’écriture ne rouille pas. ». 

Jean-Claude PIROTTE : Plein emploi

par : Hervé Menou

Ainsi pense-t-on à la fin d’un voyage

Chronique du veilleur (28) : Stéphane Bataillon

par : Gérard Bocholier

 

Conserver seulement
                      ce qui est nécessaire

Quelques “paroles d’Afrique”

par : J-Ch. Vegliante

… une mémoire se refait alors au fil des jours

Christophe DEKERPEL, De corps, encore

par : M Compère-Demarcy

L’horreur, via la poésie, frappe son texte – en profondeur

Cent fleurs pour Gaston CRIEL, suivi de 3 poèmes

par : Jacques Lucchesi

Gaston Criel ne fait pas partie de ces écrivains officiels qu’on lit dans les écoles ou que l’on commémore à grand renfort d’argent public

Trois poèmes d'Ewa Sonnenberg

par : Isabelle Macor

Un ancrage solide dans  les traditions poétiques et intellectuelles européennes contribue à créer une langue poétique singulière

Thierry RENARD : "Œuvres poétiques"

par : Lucien Wasselin

(...) il écrit dans un poème du Fait noir : "à quoi servent les livres / qui jamais ne seront lus  ?" 

Pages