> Apprenti de la parole

Apprenti de la parole

By | 2018-01-19T10:45:24+00:00 18 août 2014|Categories: Blog|

 

Le rêve le plus abou­ti
n’est pas celui qui vient du royaume de l’inconscient

Regarde le dehors
le jar­din dans la soli­tude du silence
sou­riant à l’impatience des amants
qui mêlent leurs lèvres sans un mot
dans l’incendie d’une étreinte

Ainsi le miroir se plaît en toi
alors que mon cha­grin recom­mence

Plus tard, après la pluie
ta nuit est ren­trée
et timi­de­ment le jour est appa­ru
alors que ton regard fixait tou­jours le bateau en papier

Toi, gamin issu de l’argile
qui apprend au désert la parole
l’infini sous les pieds
dis-moi pour­quoi sou­dain je pense aux fusillés
et com­ment rat­tra­per l’élan du hasard
et écrire sur les hommes ?

Que faire, dis, de ce chan­tier de songes défri­chés
de ce manoir qui tour­noie contre le vent
et de l’origine de la balade sur le quai triste ?

Le voleur de visage
est comme Adam au clair de lune
à la lueur de cette perle
comme un sor­ti­lège de l’écriture
un triomphe du prin­temps

De haut en bas
je suis le veilleur de l’aube
le mou­lin de la perte

 

 

Extrait du recueil "Saisons d’argile" © Éditions Al Manar, 2011.