Le silence des pierres

Extraits du recueil de Matthieu Baumier nouvellement paru aux éditions Le Nouvel Athanor

http://lenouvelathanor.com/

L’océan n’est pas rentré au port

 

L’océan n’est pas rentré au port
Et les églantiers sont en retard
C’est la crue des cadavres.

Il y a bien une lucarne, là-haut
Mais l’échelle s’est absentée
Et des herbes muettes
Envahissent le chemin.

Il y a bien des hirondelles, là-haut
Et le tracé invisible d’un signe
Dessiné à tire d’ailes
Mais la coulée des orages vacille

Eh bien !
Il en faut du courage, au Dit du Poème
Pour s’emparer encore d’un morceau de monde.