> gueule de bois

gueule de bois

By | 2018-01-22T09:12:53+00:00 3 mai 2014|Categories: Blog|

 

Cette île, tu l’as des­cen­due cul sec, amère comme du whis­ky.
L’argile bro­dée sur ses hanches val­lon­nées
ne t’a pas enivré, et tu n’as même pas eu envie
de te mettre à genoux, de poser ta tête sur ses bras velou­tés,
de sucer len­te­ment la pluie tiède dépo­sée dans ses pro­fon­deurs.
« C’est bon », tu me dis
en me tour­nant le dos, sombre sil­houette
taquine, taillée dans la roche noire.
Je croyais que cette île te ren­drait soûl, que tu fini­rais
par te blot­tir ivre mort sur sa poi­trine.
Je croyais que sa beau­té allait t’ébranler,
que tu allais la boire d’une seule traite,
puis t’évanouir, un sou­rire sur ton visage,
la mer lui­sante, telle une flaque, à côté de ta tête.
Je croyais que tu m’avais aper­çue dans le cré­pus­cule – j’attendais
que tu viennes me goû­ter, me boire comme un nec­tar au lever du jour.

 

 

Traduction : Nadia Mifsud