> Lady D. est morte hier

Lady D. est morte hier

By | 2018-01-22T01:22:22+00:00 4 janvier 2015|Categories: Blog|

 

Figurez-vous le matin, mon Raleigh rouillé
sif­flant de colère, glis­sant sur Station Road,
remon­tant en flèche des files de Cambriens aux yeux rouges
qui pleurent pour Lady Spencer.

Si rien ne chan­geait jamais les trains auraient eu du retard,
mais ce jour-là la tea-lady secouait d'incrédulité sa vieille per­ruque.
Le pun­ting n'était que pour les tou­ristes et les étu­diants du pre­mier cycle ;
les devoirs, à écrire et à noter, pour les étu­diants de Homerton College

Ils l'ont enter­rée le mois de sep­tembre de mes vingt-cinq ans.
Elle n'avait jamais été trop aimée d'aucun des membres de sa belle-famille.
On croyait Austen,  mais quelque chose n'allait pas dans le timing.
Ce n'était pas le blues de la ren­trée qu'éprouvaient les petits princes.

J'enseignais le fran­çais dans un vil­lage de pêcheurs
où l'on voyait d'un mau­vais œil les his­toires roman­tiques,
où les poches sous les yeux avaient le noir des tatouages,
et l'haleine de tabac m'avertissait que les gosses avaient inté­rêt à mieux faire.

En classe, John lisait tou­jours dans les nuages plu­tôt que dans son livre.
Vous savez que Lady D. est morte à Paris, made­moi­selle ?
Pourquoi il a fal­lu qu’elle parte je l'ignore ; apporte les figu­rines en feutre
– plus adap­tées à décrire la chasse à courre que la gram­maire.

Une fois, il m'a deman­dé si j'étais vrai­ment fran­çaise, car  mon nom
et mes yeux bri­dés lui don­naient envie de hur­ler en Chinois.
Harrod's n'était évi­dem­ment pas bri­tan­nique à cause de Dodi Al-Fayed.
cœur géné­reux et grande for­tune fai­saient une alliance sus­pecte.

En ce sep­tembre-là les pubs d'Angleterre ser­virent des blondes amères.
Des types ivres frap­paient à la porte du gar­dien et s'enfuyaient en riant,
cer­tains vomis­saient sur son paillas­son et repar­taient, titu­bant
et pleu­rant. Oh, hier vint si brus­que­ment, Lady Di est morte.

 

Traduit de l'anglais par Marilyne Bertoncini, avec l'aide de l'auteur.