> Le nourrisson

Le nourrisson

By | 2018-01-18T08:50:09+00:00 29 décembre 2013|Categories: Blog|

 

Par les noirs sen­tiers où tu m'as
  conduit
Il n'y avait nulle âme qui vive ;
J'ai vu ma vie divi­sée en deux
Comme un fruit : tu en as
  expri­mé la sève
L'as bue, – et en me retour­nant
En te cher­chant, et ne voyant
  per­sonne
Que ces che­mins déserts, – ce
  soir
Si seul, ce soir –, je ne regrette
  rien ;
Je te sais heu­reuse, absor­bant
  secrè­te­ment
Le lait de ma vie, le lait de ma
  nuit
Exprimé pour toi, et je te vois
Les pau­pières fer­mées, fil­trant
  ce doux som­meil
Qu'ont les nour­ris­sons, suçant
  leur pouce
Tandis que la nuit amas­sée au-
  des­sus d'eux
Complote en vain. Alors elle
  les berce