> Manescrit

Manescrit

Par | 2018-01-16T22:16:39+00:00 22 décembre 2012|Catégories : Blog|

Mes poèmes sont la pous­sière mul­ti­co­lore que je fais tom­ber
   du temps
Lignes ondoyantes arra­chées à des océans d’heures trans­for­més
Réflexes ner­veux d’univers qui n’existent sous nulle autre forme
Reflets de pro­cé­dés qui existent dans n’importe quel autre genre
Longues ombres dans les cou­loirs miroi­tants
Pas ser­rés le long des rues cli­que­tant de néons
Coupure dans l’Espace Blanc
Ils se jettent en avant ils s’élancent pris de panique
Ils jouent constam­ment par le sang le démen­ti des situa­tions
Ils se dressent et sont pro­je­tés en fouets vol­ti­geant par rien
Chacun peut voir à tra­vers eux et nul ne peut les voir
Ils vont plus loin ils quittent ce monde
Ils font pas­ser leurs ombres der­rière eux
Ils brillent à tra­vers des murs comme des points de cou­leur
Insaisissables
Ils coulent au fil des rivières dans toutes les villes d’argent
Ils se rejoignent et se quittent
Ils sont les arbres qui bâtissent leur propre forêt
Ils sont les oiseaux qui creusent les arbres
Ils sont les ins­crip­tions sur les murs fon­da­men­taux dans les
   pis­so­tières de l’Université
Ils sont la lutte infi­nie pour la paix infi­nie
Ils sont les insectes encore incon­nus avec une tout autre
   manière de se repro­duire
Ils sont la cou­leur de la cou­leur la forme de la forme le fan­tôme du fan­tôme
Ils placent leurs antennes fure­teuses dans le champ des élé­ments sur les cir­cuits détec­teurs non visibles et non déce­lés
Ils sont tout le temps un autre lieu qui est éga­le­ment ici
Ils se retournent et dis­pa­raissent et resur­gissent
Ils sont toutes les alter­na­tives pos­sibles ten­dues vers n’importe quoi