> Patrizia Vicinelli

Patrizia Vicinelli

By | 2018-01-20T12:01:25+00:00 15 février 2013|Categories: Blog|

 

Patrizia Vicinelli est née à Bologne en 1943. Dans les années Soixante, elle tra­vaille dans le théâtre et le ciné­ma expé­ri­men­tal avec Aldo Braibanti et Alberto Grifi. Proche d’Emilio Villa et d’Adriano Spatola, elle rejoint le Gruppo 63 en 1966. Après l’affaire Braibanti (1968) elle est condam­née à la pri­son. Elle vit plu­sieurs années en exil au Maroc. De retour en Italie, elle est empri­son­née à Rebibbia (1977-1978). Elle meurt du SIDA en 1991. L’expérimentation for­melle et la ten­sion éthique sont deux constantes de sa recherche artis­tique : son écri­ture se situe entre la poé­sie visuelle et la poé­sie sonore. De son vivant elle a publié a, à, A (Lerici, 1967), Apology of schi­zoid woman (Tau/​ma, 1979) et Non sempre ricor­da­no (Aelia Laelia Ed., 1985). Un recueil post­hume est paru en 1994, Opere (All’Insegna del Pesce d’Oro). Enfin, un volume pré­sen­tant ses œuvres com­plètes est paru sous le titre Non sempre ricor­da­no (Le Lettere, 2009) : il com­prend notam­ment I fon­da­men­ti dell’essere (long poème), et Messmer (roman inache­vé).