Jean-François Mathé

Jean-François Mathé est né en 1950 dans l’Indre. Après ses études supérieures à Poitiers, il est professeur agrégé de lettres modernes en lycée, jusqu’en 2010.

De 1972 à ce jour, il a publié 14 recueils et plaquettes de poèmes aux éditions Rougerie, dont Contractions supplémentaires du cœur, 1987 (Prix Artaud), Corde raide fil de l’eau, 1991, Le Temps par moments, 1999 (épuisé – Prix du Livre en Poitou-Charentes), Le Ciel passant, 2002 (épuisé – Prix Kowalski de la ville de Lyon), Chemin qui me suit précédé de Poèmes choisis 1987-2007, 2011.

Des textes et des poèmes ont paru dans diverses revues (Poésie Présente, La N.R.F, Sud, Autre Sud, Poésie 92, 93, 98, 2002, Aujourd’hui Poème, Le Coin de Table, Poésie/Vagabondages, Multiples, Lieux d’être, Jointure, Arpa, Friches, Voix d’Encre, etc.).

Certains de ses poèmes ont été traduits en allemand, anglais, tchèque, espagnol.

Entre 1970 et 1985, il a collaboré en tant que dessinateur humoriste à différents périodiques, dont Télérama, La Vie, Tribune Socialiste…

Membre du comité de la revue Friches, il y écrit des chroniques sur l’actualité poétique et des dossiers (Senghor, Cluny, Wellens, Pérol, Perrin).

Sur internet, on peut consulter Wikipédia, le site du Printemps des Poètes, celui de la Maison des Ecrivains et de la Littérature, un portrait vidéo réalisé par le collectif Les yeux d’Izo (You Tube, Daily motion)…