> S’exalter

S’exalter

Par | 2018-01-16T22:20:36+00:00 16 novembre 2014|Catégories : Blog|

 

Hirsute après la nuit, qu’importe ? Un regard vif est la clef,
Facilitateur d’émotions comme un éche­veau enflam­mé
Et quand tu seras dehors, rem­plis-toi du monde.
Tu n’auras pas à scru­ter. Dans ton accueillance,
Tout te sera offrande : un trou d’eau, un pan de mur ocre,
Un égout, un pigeon qui tarde à s’envoler.
Je ne dis pas de contem­pler ; que tes yeux soient des fouets
Et ton pas un saut natif qui sait sa vic­toire.
Cingler, voi­là la leçon ample et scru­pu­leuse,
À per­pé­trer chaque aube et chaque cré­pus­cule.
Ne t’investis pas che­va­lier effré­né de l’intime.
Si à cher­cher l’éclat tu t’acharnes,
Toujours sera blanc ton regard. L’instantané
Pour splen­deur : toi ful­gu­rant tu pour­voi­ras aux ailes
Qui font le feu fré­mis­sant du réel.