Le ven­dre­di 15 mars de 18h00 à 20h00 – biblio­thèque de la Part-Dieu

Le prix Kowalski 2018, grand prix annuel de poé­sie de la Ville de Lyon, a été attri­bué à Patrick Quillier pour son livre “Voix écla­tées (de 14 à 18)” aux édi­tions Fédérop. Il sera remis en pré­sence du poète par mon­sieur Loïc Graber, adjoint à la culture.

Patrick Quillier, dont nous avons publié en décembre des poèmes (voir ci-des­sous) est un poète, essayiste et pro­fes­seur de lit­té­ra­ture com­pa­rée à l’université de Nice. Il est éga­le­ment tra­duc­teur de por­tu­gais et a fait décou­vrir au public fran­çais la poé­sie d’Eugenio de Andrade ain­si que celle de Fernando Pessoa pour lequel il a coor­don­né l’édition de la Pléiade qui lui est consa­crée.

Son der­nier recueil « Voix écla­tées (14-18) aux édi­tions Fédérop dépeint les désastres de la Grande Guerre qui s’est ter­mi­née il y a cent ans. Si la mémoire de cette héca­tombe per­dure jusqu’à prendre place par­mi les grands mythes en ayant lais­sé de nom­breuses cica­trices encore visibles, Patrick Quillier la porte dans un poème nous rap­pe­lant toute l’horreur de celle-ci.

Il ne cherche aucu­ne­ment à l’édulcorer mais nous montre com­bien elle broie l’être humain. Cet ouvrage pour lequel il a consa­cré de nom­breuses recherches se hisse à la hau­teur de ce sombre épi­sode de notre his­toire au tra­vers d’une écri­ture à la fois réa­liste et poé­tique.

A l’occasion de cette remise de prix, Patrick Quillier lira quelques extraits de son der­nier recueil. Son édi­teur sera pré­sent et le recueil pri­mé pro­po­sé à la vente.