> Isabelle Macor
mm

À propos de Isabelle Macor

 

Isabelle Macor est née en 1958, en Tunisie. Elle a vécu dans un milieu multiculturel, plurilingue, a voyagé en Grande-Bretagne, URSS, Europe Centrale, Israël, Maroc, et notamment en Pologne où elle a mené une partie de ses recherches sur la poésie polonaise contemporaine. A suivi des études de littérature anglo-américaine, de lettres modernes et linguistique à l’Université de Nanterre Paris-X, puis elle a soutenu une thèse de Doctorat en littérature comparée, à l’Université de la Sorbonne, en 1993. Cette thèse, intitulée Poésie polonaise et poésie française d’après-guerre : deux concepts de la réalité, autour d’une figure centrale, Czesław Miłosz, est parue aux Presses de l’Université de Lille III. Enseignante de langue et littérature françaises et comparée, elle participe au Temps des écrivains à l’Université, anime des ateliers d’écriture et séminaires de traduction, donne des conférences et des récitals de poésie, accompagnée de musiciens. Ses travaux et publications portent essentiellement sur la poésie française et polonaise contemporaine.

Traductrice de littérature polonaise contemporaine et notamment de poésie, elle a publié en français les poètes Ewa Lipska, Wisława Szymborska, Halina Poświatowska, Stanisław Grochowiak, Harasymowicz, Miron Białoszewski, Maciej Niemiec, Urszula Kozioł, Krzysztof Siwczyk, Jakub Kornhauser, Bożena Keff, Justyna Bargielska, Ewa Sonnenberg, Julia Hartwig…

Elle poursuit actuellement ses travaux sur la poésie contemporaine et traduit également de la prose, nouvelles, récits, romans, du théâtre [La pièce Mon Abbade Tomasz Man, festival Les Eurotopiques, dans sa traduction française, a obtenu le Grand Prix du festival, Juin 2012.].

Elle est aussi l’auteur de nouvelles, récits, poésies inédits ou publiés dans des revues en France et à l’étranger.

En 1999, elle a obtenu la bourse découverte (d’une valeur de 40.000 FF/6600 euros) de traduction du Centre National du Livre.

Prix européen Horacede traduction poétique du Cénacle francophone des arts et des lettres, juin 2015, (http://cenacleeuropeen.eklablog.fr) pour l’ensemble de son œuvre de traduction de poésie et pour la traduction des poèmes de Krzysztof Siwczyk, lauréat 2014 du Prix de poésie Kościelski(Lausanne).

 

X