mm

À propos de Marc Delouze

Marc Delouze. Né à Paris. Vit entre Paris et Fécamp. Premier recueil : Souvenirs de la Maison des Mots (1971) préface de Louis Aragon ("Par manière de testament"). Il crée en 1982 Les Parvis Poétiques qui organisent des événements, expositions sonores et lectures-spectacles et festivals : Tout un poème (Paris), cofondateur du festival Voix de la Méditerranée (Lodève). Conseiller littéraire du festival C'Mouvoir (Cantal). Après un silence volontaire d’une vingtaine d’années, il s'en revient à la poésie ET à la prose, "par la force des choses", en 2000. Ses poèmes sont traduits en anglais, italien, espagnol, hongrois, russe, ukrainien, serbe, grec, maltais, chinois, arabe, hébreu, macédonien, turc, malayalam. Il se produit en collaboration avec des musiciens, en France et dans des créations à l'étranger : Chine, Taïwan, Inde, Kosovo, Centrafrique, Serbie, Hongrie, Turquie, Slovénie. Marc Delouze est présent dans diverses anthologies et nombre de revues : Les Lettres françaises, Action poétique, Europe, apulée, Décharge, Doc(k)s, Zone sensible, Le Matricule des anges, recoursaupoème… Parmi ses Publications : Poésie De rupestre mémoire, conversations avec des tableaux de Jean Villalard et de Patricia Nikols, Rougier V éd. 2020, Deuil du singe, Les lieux-Dits, 2018, Petits Poèmes Post-it, Maelstrom, 2018, 14975 jours entre, la Passe du vent, 2012, T'es beaucoup à te croire tout seul, La passe du vent, 2000. CD Jusqu’à quand, avec Marc Delouze (textes et voix), Nancy Huston (voix), Maxime Perrin (composition, accordéon). maxaZurA Production / productionmaxazura@gmail.com 2021 Théâtre Mai 68 aussi loin que possible, préface de Joël Jouanneau, Les Cygnes, 2020. Récit Chroniques du purin, roman, l'Amourier, 2016, C'est le monde qui parle, récit, Verdier, 2007 Essais Des poètes aux Parvis, préface de Henri Meschonnic, Anthologie poétique, La passe du vent, 2007 Traduction Poèmes de Younous Emre, (avec Guzine Dino), Dessins d’Abidine Dino. Publications Orientalistes de France, 1973, Anthologie de la poésie hongroise, coédition Corvina (Budapest) et Éditeurs français réunis (Paris), 1978. Une vingtaine de Livres d'artistes
Aller en haut