Accueil> Sonia Elvireanu
mm

À propos de Sonia Elvireanu

Sonia Elvireanu : poète, romancière, critique, essayiste, traductrice, animatrice culturelle, professeur de français associé à l’Université Technique de Cluj-Napoca, l’Université « 1 Decembrie 1918 » d’Alba Iulia, Fondation universitaire « AISTEDA » de Bucarest, filiale Alba Iulia ; professeur au Collège National « Horea, Cloşca şi Crişan » à sections bilingues roumain-français. Affiliations : Union des Écrivains de Roumanie, Centre de Recherche de l’Imaginaire « Speculum », Centre de Recherches Philologiques pour le Dialogue Multiculturel de l’Université « 1 Decembrie 1918 » d’Alba Iulia, Fédération Internationale des Professeurs de Français (FIPF), Maison de la Culture Naji Naaman de Liban, Association franco-roumaine AMI Alba Iulia, Association culturelle Semper Artes Iași. Bourses européennes : Paris (2011), Strasbourg (2007), Besançon (2005), Paris (2003). Coordination de projets littéraires internationaux, nationaux et régionaux. Participation aux Congrès mondiaux et européens de la Fédération Internationale des Professeurs de Français : Paris, Vienne, Québec, Athènes, Prague. Organisatrice d’événements : 8 éditions des Journées de la francophonie à Alba Iulia. Livres publiés : Poésie Le chant de la mer à l’ombre du héron cendré, Paris, L’Harmattan, 2020 (Diplôme d’honneur, 2020, Société des Poètes Français, Paris, France ; Prix d’honneur, 2021, Académie poétique et littéraire de Provence, France; Le Prix de l’Année 2021, Roumanie). Le souffle du ciel, l’Harmattan, 2019 (Prix Jacques Viesvil, 2019, Société des Poètes Français, Paris, France). Les murmures de la lumière, Ars Longa, 2019 (Prix de créativité Naji Naaman, 2019, Liban). Le silence d’entre les neiges, L’Harmattan, 2018 (lauréat du Grand concours du Monde francophone, 2019, France). Les ombres de l’arc-en-ciel, Ars Longa, 2016 (Prix de poésie « Aron Cotruş » 2017). À travers des regards de nénuphars, Bucureşti, eLiteratura, 2015. Entre le Levant et le Couchant, Ars Longa, 2014. La solitude de l’iris, Imago, 2013. Au-delà des larmes, Imago, 2011. Temps pour deux, Gens latina, 2010. Romans Le brouillard, Ars Longa, 2019. Métamorphose, Ars Longa, 2015 (Prix de début en roman « Le voyageur », 2016). Essais et critiques Au fil d’Ariane, Ars Longa, 2017 (sélectionné pour le livre de l’année). Ion Vinea, Cent et une poésies, Editura Academiei Române, 2018. Rodica Braga : la représentation de l’intériorité, eLiteratura, 2015 (Prix de monographie littéraire, 2016). Le visage sombre de Ianus, Tipo Moldova, 2013 (Prix d’essai, 2014). Gabriel Pleşea, Une perspective sur l’exil roumain, Imago, 2012. Le retour de l’exil dans le roman « L’Ignorance » de Milan Kundera, Aeternitas, 2011. À l’ombre des mots, Imago, 2011 (Prix de critique littéraire, 2012). Livres pour enfants : Piu dans mon jardin, Ars Longa, 2020. Măruţ et Zmeurica, Ars Longa, 2020. Traductions du français en roumain Yves Namur, La tristesse du figuier, Şcoala Ardeleană, 2022. Giuliano Ladolfi, J’atteste la présence Ars Longa, 2022. Giuliano Ladolfi, Au milieu du gué, Ars Longa, 2021. Michel Herland, Tropiques et Miserere, Ars Longa, 2020 (Prix d’honneur Naji Naaman 2020, Liban). Yves Namur, La tristesse du figuier, Şcoala Ardeleană, 2022. Marilyne Bertoncini, Wanda Mihuleac, Sable, Ars Longa, 2019. Patrick Devaux, Tant de bonheur à rendre aux fleurs, Le Coudrier, 2019. Michel Ducobu, Siège sage, Quatrains pour la méditations, Ars Longa, 2015. Denis Emorine, De toute éternité, Ars Longa, 2015 (Prix de traduction, 2016) Traductions du roumain en français Silviu, Mihăilă, Le balancier amoureux, Ars Longa, 2020. Eva dans la galaxie des couleurs, Ars Longa, 2019. Marian Drăghici, lumière, doucement, Paris, L’Harmattan, 2018 (Prix d’honneur Naji Naaman, 2020, Liban ; Prix d’honneur 2021, Académie poétique et littéraire de Provence, France). José Maria Paz Gago, Manuel pour séduire les princesses, Skopje, Poetiki, 2010. Livres de l’auteur traduits en italien et en anglais : Ensoleillements au cœur du silence/ Scintillii nei cuore del silenzio. Traduction de Giuliano Ladolfi, Giuliano Ladolfi Editore, 2021. Il canto del mare all’ombra dell’airone cinerino. Traduction de Giuliano Ladolfi, Giuliano Ladolfi Editore, 2021. Chirpy in my garden. Traduit en anglais par Cristina Elena Safta, Ars Longa, 2021. Prix : Diplôme d’honneur 2020 (Société des Poètes Français, Paris, France), Prix d’honneur 2021 (Académie poétique et littéraire de Provence, France), Prix Le livre de l’Année 2021 (Union des Écrivains de Roumanie) pour Le chant de la mer à l’ombre du héron cendré ; Prix Jacques Viesvil, Paris, 2019 : Le souffle du ciel (Société des Poètes Français, Paris, France) ; Prix Naji Naaman de créativité, 2019 (Maison de la Culture « Naji Naaman », Liban) pour Les murmures de la lumière ; Diplôme de haute valeur littéraire, Lauréate du Grand concours du Monde francophone 2019 (Académie poétique et littéraire de Provence, France) pour Le silence d’entre les neiges ; Prix « Aron Cotruş » ex aequo 2017 (Union des Écrivains de Roumanie) pour Les ombres de l’arc-en-ciel ; Prix de traduction 2016 (Union des Écrivains de Roumanie) pour De toute éternité de Denis Emorine; Prix « Le voyageur » 2015, début en roman (Union des Écrivains de Roumanie) pour Métamorphose; Prix de monographie littéraire 2015 (Union des Écrivains de Roumanie) pour Rodica Braga- la représentation de l’intériorité; Prix de l’essai littéraire 2014 (Union des Écrivains de Roumanie) pour Le visage sombre de Ianus; Prix de critique littéraire 2012 (Union des Écrivains de Roumanie) pour À l’ombre des mots; Premier prix de littérature comparée au concours « La Belgique romane », Bruxelles, 2006 ; Premier Prix de traduction au Festival international « L. Blaga », Sebeş, 2008 ; IVe place pour la création en prose au concours « Le Tour du monde en 80 textes », Paris, 2004. Présence en anthologies : Hommes et cages, Ars Longa, 2020; Mario Selvaggio, La route de la poésie et de la lumière, Paris, Aga et l’Harmattan, 2019; Liens et entrelacs, Varsovie, 2018; O limbă, un neam, Târgovişte, 2018; Giovanni Dotoli, Encarnación Medina Arjona, Mario Selvaggio, Entre ciel et terre, L’olivier en vers. Anthologie poétique, Roma, Edizioni Universitarie Romani, 2017; Primăvara metaforelor, Galaţi, Editura InfoRapArt, 2015; Antologiile revistei Singur. Poezie, Târgovişte, Ed. Singur, 2014; Antologiile revistei Singur. Proză, Târgovişte, Ed. Singur, 2014; Laurenţiu Bădicioiu, Romeo şi Julieta la Mizil. Anthologie de poezie şi epigramă, Bucureşti, RBA Media, 2012; Eu scriu. Antologie de versuri, Alba Iulia, Gens latina, 2010. En volumes collectifs (sélection): Vintilă Horia, Un gânditor pentru mileniul trei (2017), Imaginar, identitate şi alteritate în literatură (2017), Mit, muzică, ritual. Abordări din perspectiva literaturii comparate (2016), Mit, basm, legendă. Mutaţii ale nucleelor narative (2015), Norman Manea, Departe şi aproape (2014), Imaginar şi iluzie (2012), Studii umaniste şi perspective intercultural (2011), Communiquer, échanger, collaborer en français dans l’espace méditerranien et balkanique (Athènes, 2011), De la corpul imaginat la corpul reprezentat (2010), Faire vivre les identités francophones. Actes du 12-e congrès mondial de la FIPF, Québec 2008 (Krakow, 2009), Proceeding The First International Conference on Linguistic and Intercultural Education (2008), Le français, une langue qui fait la différence. Actes du premier Congrès européen de la FIPF, Vienne 2006, (Krakow, 2008), Evaluare alternativă (2005), Metodele gândirii critice (2004). Présence en dictionnaires et histoires de la littérature roumaine contemporaine : Ioan Holban (coord.), Un dicţionar al scriitorilor români contemporani, Iaşi, Tipo Moldova, 2016, vol. IV; Irina Petraş, Scriitori ai Transilvaniei. Dicionar critic ilustrat, Cluj-Napoca, Editura Editura Eikon, Cluj-Napoca, 2014; Dicţionar-Almanah al Scriitorilor din Filiala Alba-Hunedoara a Uniunii Scriitorilor din România, Sebeş, Editura Emma Books, 2016 ; O altfel de istorie a literaturii române contemporane, Ed. Singur, Târgovişte, 2013. Poésie, prose, essais, recensions et chroniques, traductions en revues litteraires : Concerto pour marées et silence, Poésie Première, Verso, Francopolis, Recours au poème, Traversées, Mondes francophones, Tric-trac, Rupkatha, Dialogues et cultures, Viaţa românească, România literară, Luceafărul de dimineaţă, Convorbiri literare, Vatra, Familia, Euphorion, Tribuna, Apostrof, Neuma, Caiete silvane, Argeş, Verso, Caietele Echinox, Bucovina literară, Nord literar, Annales Universitatis Apulensis, Boema, Baaadul literar, Gând românesc, Pietrele Doamnei, Théorie et Pratique, Nouvelle Approche du français, Universul catedrei, Glasul, Claviaturi.
Aller en haut