mm

À propos de Sylvie Fabre

Sylvie Fabre G. est née à Grenoble en 1951. Longtemps professeur de lettres, elle se consacre désormais à la création. D’une écriture au lyrisme maîtrisé, traversée par une interrogation métaphysique, son œuvre, poésie, prose poétique et récit, a pour thèmes principaux l’enfance et la femme, le paysage et l’art, l’amour, le monde le temps et la mort. Elle comprend une trentaine de livres dans différentes maisons d’édition, en particulier les éditions Unes qui ont fait découvrir sa voix avec L’autre lumière en 1995, les éditions L’Amourier où a paru Frère humain, prix Louise Labé en 2013, les éditions l’Escampette qui ont publié trois de ses livres, les éditions La Passe du vent où a été publié récemment La Maison sans vitres, somme consacrée à la poésie et l’art contemporains. Le dernier recueil publié Pays perdu d’avance, est paru en avril 2019 aux éditions L’Herbe qui tremble. Deux nouveaux sont à paraître en 2020 et 2021 aux éditions Lieux-dits et L’Herbe qui tremble. Quelques-uns de ses ouvrages ont été préfacés par Pierre Dhainaut, Christian Bobin, Claude Louis-Combet, ou postfacés par Françoise Clédat et Angèle Paoli. Elle a réalisé aussi une quarantaine de livres d’artiste, en collaboration avec des peintres, des graveurs, des calligraphes et des photographes dont François Cheng, Frédéric Benrath, Anne Slacik, Fabrice Rebeyrolle, Colette Deblé, Ena Lindenbaur, Claude Margat, Marc Pessin... En résonance avec son œuvre poétique ou celles de ses amis, elle pratique la photographie de paysage en amateur. Depuis 1976 Sylvie Fabre G. est publiée en Europe et au Canada dans différentes revues ou anthologies et participe à de nombreuses lectures, rencontres et expositions. Traductrice de poètes italiens, elle publie aussi (essentiellement dans Terres de femmes et Poezibao et dans Europe) des notes critiques sur la littérature et la peinture. Bibliographie Nos voix persistent dans le noir, peintures de Jean-Gilles Badaire, éditions L’Herbe qui tremble, 2019 Accoster le jour, recueil à deux voix avec Patricia Castex-Menier, éd. La Feuille de thé, 2021 Pays perdu d’avance, peintures de Fabrice Rebeyrolle, éditions L’Herbe qui tremble, 2019 Aimantation de la voie, recueil à deux voix avec Jean-Marie de Crozals, dessins et encres de Claude Margat, éd. Les Lieux dits, 2019 La Maison sans vitres, éd. La Passe du vent, 2018 Ce que tu nommes ta maison, pré # carré éditeur, 2018 Nos feux persistent dans le noir, encres Patrick Navaï, éd. Le Verbe et l’Empreinte, 2017 L’Intouchable, pré # carré éditeur, 2016 Tombées des lèvres, l’Escampette éditions, 2015 Absolue jeunesse de la littérature, éd. La Porte, 2015 Frère humain, suivi de L’Autre Lumière, L’Amourier éditions, prix Louise Labé 2013 De petite fille, d’oiseau et de voix, pré # carré éditeur, 2013 Neiges, gravures Marc Pessin, éd. Le Verbe et l’Empreinte, 2012 L’Inflexion du vivant, pré # carré éditeur, 2011 Corps subtil, l’Escampette éditions, 2009 Le Passage, aquarelles Thémis, L’Atelier des Grames, 2008 Quelque chose, quelqu’un, L’Amourier éditions, 2006 Pays de peintres, éd. La Porte, 2006 Les Yeux levés, l’Escampette éditions, 2005 D’un trait, d’un mot, Lettre du geste, accompagnée de poèmes de François Cheng et de gravures de Marc Pessin, éd. Le Verbe et l’Empreinte, 2005 Le Génie des rencontres, L’Amourier éditions, 2003 L’Approche infinie, éd. Le Dé bleu, 2002 Deux terres, un jardin, pré # carré éditeur, 2002 Lettre horizontale, éd. La Porte, 2002 L’Entre-deux, éd. La Porte, 2001 Le Livre du visage, Lavis de Colette Deblé, Voix d’encre, 2001 Lettre de la mémoire, photographies Stéphane Bertrand, éd. Le Verbe et l’Empreinte, 2000 Le Livre, éd. La Porte, 1999 L’Isère, éd. du Félin, collection Lebaud- Kiron, 1999 Dans la lenteur, éd. Unes, 1998 Le Bleu, éd. Unes, 1997 La Fugitive, éd. La Maison de Mariette, gravures de Mariette, 1997 L’Heureuse Défaite, gravures Marc Pessin, éd. Le Verbe et l’Empreinte, 1997 La Vie secrète, éd. Unes, 1996 Première Eternité, éd. Paroles d’aube, 1996, version numérique aux éd. Recours au poème, 2015 L’Autre Lumière, éd. Unes, 1995
Aller en haut