> DOMINIQUE SAMPIERO

DOMINIQUE SAMPIERO

Par | 2018-05-23T01:45:33+00:00 1 février 2014|Catégories : Blog|

Manière noire
sur Gris de Payne

Dominique Sampiero

Par | 2018-05-23T01:45:34+00:00 1 février 2014|Catégories : Blog|

 

Dominique Sampiero est né le 15 novembre 1954 dans l’Avesnois (Nord). Instituteur, il a inter­rom­pu son métier pen­dant 7 ans pour se consa­crer entiè­re­ment à l’écriture. En 2006, il a repris un poste de direc­teur d’école mater­nelle à Fourmies. 

Poète, roman­cier, scé­na­riste, auteur de textes pour la jeu­nesse et pour le théâtre, il a explo­ré dif­fé­rentes formes d’écriture en res­tant fidèle aux per­son­nages et aux thèmes de son uni­vers poé­tique.

Résidence en cours de 2 x 6 mois à Valenciennes (59) Quartier de Chasse Royale, dans le cadre d’un pro­jet ENRU de construc­tion d’une Médiathèque. 2013 /​ 2014.

Ateliers d’écriture et de parole. Atelier de lec­ture à voix haute.

Création d’un blog lit­té­raire avec les habi­tants d’un quar­tier : ROYALE Bibliothèque royale​-biblio​theque​.over​-blog​.com

Bibliographie

Textes brefs

Gallimard

– Un livre s’écrit tôt le matin ( 2000. L’arbalète Gallimard )

– L’idiot du voyage ( 2001. L’arbalète Gallimard )

– Celui qui dit les mots avec sa bouche ( 2002. L'arbalète Gallimard )

Editions Lettres Vives

– La fraîche évi­dence ( 1995 ).

– Les pluies bat­tantes ( 1996 ).

– Retour au sang ( 1997 ).

– La chambre au milieu des eaux ( 1998 ).

– Le ciel et l’étreinte ( 1999 ).

– Sainte Horreur du poème ( 2001 )

– Patience de la bles­sure ( 2002 )

– Carnet d’un buveur de ciel ( 2007 )

– Le maître de la pous­sière sur ma bouche ( 2009 )

– Bégaiement de l'impossible et de l'impensable (2012)

Chez d’autres édi­teurs

– Sève, la nuit des Sources (1987. Cahiers Froissart).

– Pluriel Silence (1988. Unimuse. Prix Casterman).

– L'homme sus­pen­du (1989. Paris. Editions Kupfermann. Prix Rutebeuf)

– Terre pour une légende (1991. Cheyne. Prix Kowalski ) 

– La vie pauvre ( 1992. La Différence. Prix Max-Pol Fouchet )

– Lettre par la fenêtre (1995. Dumerchez)

– La claire audience (1995. Cherche-Midi )

– Epreuve de l’air ( 1998. édi­tions du Laquet )

– La chair de l’image ( 1998. Paroles d’Aube )

– La page claire ( 1999. Alfil )

– Ame sœur ( 2001. Marais du Livre édi­tions )

– Evening Land (2002. Ed Filigranes. Photos de B. Descamps)

– Etude pour Saint Dominique. Henri Matisse (Editions Invenit. 2011 )

– La vie est chaude (2013. Ed B. Doucey. Prix Omar Khayyam )

Nouvelles

– Centre Ville ( 1995. Paroles d’Aube ).

– Histoires à deux. Ou presque. ( 1995. La Bartavelle )

– Territoire du papillon ( 2009. Alphabet de l’espace )

Récits

– La lumière du deuil. ( 1997. Verdier ). ( Folio /​ Gallimard )

– Le dra­gon et la ramure ( 1998. Verdier ). ( Folio /​ Gallimard )

– Le temps cap­tif ( 1999. Flammarion ).

– Femme buvant dans une cour ( 2000. Flohic )

Romans

– L’odalisque (2000. Flammarion ).

– Les fruits poussent dans les arbres (Sept 2002. Flammarion )

– Le rebu­tant (Sept 2003. Gallimard. Prix du roman popu­liste )

– Le dieu des femmes (Mars 2004. Grasset )

– Holy Lola (Octobre 2004. Grasset )

– La petite pré­sence (Mars 2006. Grasset )

– Les encom­brants (2009. Grasset )

Essai

– L’espace du poème ( 1998. Entr. avec B. Noël. P.O.L ).

Littérature jeu­nesse

– P’tite mère (2001. France Culture. Atelier du perce oreilles. Ed Rue du Monde. 2002. Prix Sorcière 2003. Prix Marguerite Audoux 2004 des col­lèges).

– Poule ou coq (2001. France Culture. Atelier du perce oreilles).

– Tête à flaques (2001. France Culture. Atelier du perce oreilles ).

– Contes de la page claire (Alfil édi­tions. 2001. France Culture. At du perce oreilles).

– Les anges n’ont pas de sexe. (Sept. 2006. La Martinière Jeunesse. Prix Tatoulu 2007)

– Le jeu des 7 caill­loux (2011. Grasset Jeunesse)

– Le bruit des vagues (2012. Bayard. Je bou­quine )

– Nuit Claire (2013. Inédit )

Théâtre

– La révolte des outils ( 2000. Forbach . Inédit)

– Epreuve de la terre ( 2000. Production France Culture )

– Femme à la fenêtre ( 2000. Production France Culture. Inédit)

– Celui qui dit les mots avec sa bouche ( Oct 2002. Théâtre Molière )

– P’tite mère ( Juillet 2010. Mise en scène Bruno Lajara. Tournée natio­nale )

– Tchat Land (Création ferme Bel Ebat 2013)

– Le bleu est au fond (Création en Coglais. Bretagne 2013)

Scenari – Longs métrages

– Ça com­mence aujourd’hui. (1997. 1998. Réalisation : Bertrand Tavernier. Ours d'Or à Berlin)

– Un ange à la mer. (1999. 2000).

– Le radin (Comédie. 2001 ).

– Holy Lola (Réalisation Bertrand Tavernier. 2003. Prix International de la cri­tique)

– Fils unique (Prod Entre chien et Loup. Réal Miel Van Hogembemt. 2010. Prix Jeune regard Festival d'Arras)

– Les mains bleues (Prod Territoire de l’image. Réal Bruno Lajara/​en cours)

Documentaires

– Volcan, mon amour (Documentaire. Production Boréales )

– L’héritage du silence (Sur Jacques Bonnaffé /​ Prod Cercle bleu )

Ecriture et réa­li­sa­tion courts-métrages

– Notre dame des Locques (2004. Prod Jean Rostand /​ Ecriture et réa­li­sa­tion : 8 mn)

– On est méchant avec ceux qu’on aime ( 2010. Prod Jean Rostand /​ Ecriture et réa­li­sa­tion : 12 mn)

– La dor­meuse (2013. Prod Association du Pôle. Ecriture et réa­li­sa­tion : 13 mn)

Eléments de biblio­gra­phies

– Le silence parle ma langue. (1998. Jean-Claude Dubois. Editions Rétroviseur)

– Jean-Michel Maulpoix ( 2001. Préf du cat. Bibliothèque de Lille )

– La revue Nord ( N° 47. Avril 2007)

Membre de l’académie des César (depuis 2004)

Performances, créa­tion de livres d’artistes, ins­tal­la­tions éphé­mères et plas­tique avec divers plas­ti­ciens ou pho­to­graphes tels que Claude Vialat, Coco Texèdre, Isabelle Franck, Armand Dupuy, Georges Badin, Michel Karpowicz, Patrick Devresse, Marc Feld, Marie Alloy, Jean Michel Marquant, Patrick Vernet…

X