Jour 1

Où s’en vont les chats qui meurent,

dans les jar­dins de la mémoire

ou dans les pro­fon­deurs de l’oubli ?

Compagnons fidèles de nos jours

ils emportent avec eux

un peu de la lumière des jours enso­leillés.

 

 

Jour 2

Attentif, immo­bile, le chat observe, scrute l’instant.

Il est devant la fenêtre, atten­tif au moindre mou­ve­ment venu du
dehors, en équi­libre sur le fau­teuil, concen­tré, tota­le­ment pré­sent.

 

Jour 3

Tu t’amuses d’un rien.

Le crayon sur le bureau, le bou­chon qui trai­nait sur la table, un bout
de ficelle, un mor­ceau de papier que per­sonne ne voyait. Tu prends
ces petits riens et tu en fais des soleils de joie ; tu les fais glis­ser, les
fais dan­ser entre tes pattes. Tu «  gali­pettes » tota­le­ment dans le
bon­heur du jeu, dans le bon­heur de vivre.

 

mm

Ghislaine Lejard

Ghislaine Lejard est née à Châteaubriant (44), après des études de lettres à la facul­té des lettres de Nantes, elle a ensei­gné en col­lège et lycée à : Clisson, Ancenis puis Nantes ; elle a été char­gée d’enseignement à l’Université de Nantes.

Elle pra­tique le col­lage depuis plus de 20 ans , ses col­lages ont été pré­sen­tés lors d’expositions per­son­nelles et col­lec­tives, ils ont été publiés dans des antho­lo­gies et revues, elle aime illus­trer des recueils de poé­sie.
Elle est aus­si poète et a publié plu­sieurs recueils, dont :

  • Sous le car­ré bleu du ciel, Ed. Henry (juin 2011)
  • Il pleut des étoiles, Ed. de l’Estracelle (août 2011) (poèmes pour enfants).

Elle a fait paraître des poèmes et recen­sions dans de nom­breuses revues et antho­lo­gies.

Elle est membre de l’Académie lit­té­raire de Bretagne et des Pays de la Loire, et membre de l’AEB (asso­cia­tion des écri­vains bre­tons).

Site : ghis​lai​ne​le​jard​.blog​spot​.com