> Gilles Lades

Gilles Lades

Par |2018-10-23T05:17:51+00:00 19 octobre 2013|Catégories : Blog|

Gilles LADES. Né en 1949 à Figeac. Professeur de Lettres. Il est sol­li­ci­té tout autant par la médi­ta­tion de son pay­sage natal, celui du Quercy, que par la décou­verte d’autres espaces et milieux, comme la mon­tagne, ou les pays de l’Europe. Sa poé­sie, qui s’attache à célé­brer les cou­leurs du monde, peut aus­si s’affronter au plus extrême dépouille­ment.

 

Il a publié :

Poésie (notam­ment):

 

– Le che­min contre­mont (Hautécriture, 1990)
– Journalier du sans repos (Traces, 1993)
– Les forges d’Abel (La Bartavelle,Prix Antonin Artaud, 1994)
– Le Causse et la Rivière (L’Arrière-pays, 1994)
– La moi­tié du sym­bole (Rougerie, 1997)
– Val Paradis ( Cahiers de Poesie Verte, 1999)
– Lente lumière(L’Amourier, 2002)
– De pous­sière et d’attente (L’Arrière-pays, 2002)
– Mémoire des limbes ( Gros Textes, 2004)
– Soleil porte du monde, (Encres Vives, 2005)
– Le temps dés­uni, (Sac à mots, 2005)

 

Prose :

– Dans le che­min de buis (Le Laquet, 1998)
– Sept solitudes(Le Laquet, 2001)
– Saint-Cirq Lapopie, Lecture d’un site, (2003)
– Rocamadour, Le sanc­tuaire et le gouffre (Tertium, 2006) 

X