> Ida Jaroschek

Ida Jaroschek

Par | 2018-02-23T01:24:56+00:00 24 juillet 2012|Catégories : Blog|

Sous ses pas de pro­me­neuse, sous ses pas de dan­seuse, Ida Jaroschek sou­lève des mots qui, par­fois, au terme d’un long détour inté­rieur, méandres, sédi­men­ta­tions, oubli, tra­vail incor­po­ré, fabrique de clai­rières, par­viennent à s’échapper pour com­po­ser le poème…

Née en 1961, elle vit et enseigne dans un petit vil­lage au nord de Montpellier. En plus des pro­me­nades dans ce beau pays du Pic Saint Loup et de la danse contem­po­raine qu’elle pra­tique avec bon­heur, la col­la­bo­ra­tion avec ses amis peintres Catherine Bergerot Jones et Pascal Thouvenin ouvre l’espace du sur­gis­se­ment de ses poèmes.

Certains d’entre eux attendent encore dans le secret de l’atelier. Ceux qui com­posent  « Marines » et ont été ren­dus publics lors d’une expo­si­tion « pein­ture et poé­sie » à la Marpoc à Nîmes ain­si qu’à l’auberge du Cèdre à Lauret . Ils ont don­né nais­sance à des livres d’artistes co-signés avec Catherine Bergerot Jones sous l’égide de « Poussières D. toiles », ain­si  que Novembre »(unique texte en prose), « Tango, embel­lies, nau­frage » et « L’espace d’un souffle ».

  Depuis le prin­temps 2006, la revue « Souffles » accueille ses poèmes que l’on peut lire dans les numé­ros  « Festins », « Poésie, émo­tion en liber­té », « Rouge désir ». En 2009, l’Association des Ecrivains Méditerranéens lui  décerne le Grand Prix de Poésie des 69èmes jeux lit­té­raires pour « à l’abri dans les nuits » qui paraît  aux édi­tions Souffles. Ses poèmes ont été éga­le­ment accueillis en 2011 et 2012 dans les deux pre­miers numé­ros de la revue « La main mil­lé­naire ».

En juin 2011, elle par­ti­cipe à la « petite antho­lo­gie poé­tique au cœur de l’Hérault ».

« La brèche de l’air » est paru fin 2011 aux édi­tions « Encre et  lumière » (dis­po­nible sur le site de l’éditeur www​.encreet​lu​miere​.org).