> Poèmes beaufs

Poèmes beaufs

Par | 2018-05-21T14:25:15+00:00 26 avril 2017|Catégories : Blog|

 

Fast blood

 

j’ai envie d’un mac­do
j’ai envie d’un mac­do
j’ai envie d’un STOOOOP
tu pro­nonces encore ce nom
et l’horrible clown obèse
dégou­li­nant de sauce pota­toes
va venir dévo­rer la viande
bouf­fie de tes grosses joues

 

 

Zapping

 

très chers télé­spec­ta­teurs
##################
le corps du pan­go­lin
#####################
payable en trois men­sua­li­tés
###################
a fait au moins huit morts
################
et une tranche de céle­ri rave
#####################
qui tiiire juste au-des­sus
######################
des nor­males de sai­son alors
#################
lâche vite ce flingue Bob

 

 

Popoème

 

elle avait un der­rière
tel­le­ment par­fait
que j’aurais pu mar­cher
der­rière elle comme un âne
der­rière sa carotte
jusqu’à la der­nière heure
et sans arrière-pen­sée
mais elle prit à gauche

 

 

Bière-foot

 

allez les êtres humains
« allez les êtres humains ! »
la vie c’est pas un match
« la vie c’est pas un match ! »
y’a pas de maillots
« y’a pas de maillots ! »
y’a qu’une seule équipe
« y’a qu’une seule équipe ! »
soû­lée à la mau­vaise bière
« soû­lée à la mau­vaise bière ! »
et votre seul vrai sup­por­ter
« et votre seul vrai sup­por­ter ! »
c’est moi mais pour l’instant
« c’est moi mais pour l’instant ! »
on se fait bien lami­ner
« on se fait bien lami­ner ! »

 

 

Tune ta caisse

 

dans ma bagnole tunée
j’suis pas­sé par la vie
130 km/​h sur l’autoroute
yeux rivés à l’asphalte
j’ai sui­vi tous les pan­neaux
les car­ros­se­ries bien lus­trées
mais à la fin du voyage
marche arrière impos­sible

 

 

 

X