Le prix Apollinaire 2020 a été décerné pour cette année 2020 à Nimrod, pour Petit éloge de la lumière nature, paru chez Obsidiane.

Nimrod est né au Tchad en 1959. Il vit en France depuis bien­tôt trente ans. Poète, essayiste, il a aus­si publié plu­sieurs romans chez Actes Sud, tels que Les jambes d’Alice (2001), Le Bal des princes (2008) et Un Balcon sur l’Algérois (2013), ou chez Gallimard – La tra­ver­sée de Montparnasse (2020).

En 2017, son antho­lo­gie per­son­nelle J’aurais un royaume en bois flot­tés a été édi­tée dans la col­lec­tion « Poésie /​ Gallimard ».

Il est l’auteur de six recueils de poèmes par­mi les­quels Petit éloge de la lumière nature (2020), parus chez Obsidiane, prix Apollinaire 2020.

Le poète roman­cier et essayiste tcha­dien, Nimrod © livrescq​.com

Nimrod, le royaume ines­pé­ré d’un poète, TV5 Monde.

 

Le Prix Apollinaire Découverte 2020 revient à Anna Ayanoglou pour son recueil Le fil des traversées paru chez Gallimard.

 

 

Anna Ayanoglou est née à Paris en 1985. Après des études de Russe, elle part vivre en Lituanie, puis en Estonie, où elle enseigne le fran­çais. Le fil des tra­ver­sées, paru en 2019 aux Éditions Gallimard,  est son pre­mier recueil. Désormais éta­blie à Bruxelles, Anna Ayanoglou anime l’émission Et la poé­sie, alors ?, sur les ondes de Radio Panik.
 

 

© Anna Ayanoglou.

Anna Ayanoglou, Le Fil des 
tra­ver­sées,
Gallimard.

Les remises des Prix Apollinaire et  Apollinaire Découverte auront lieu à l’automne 2021, aux Deux Magots, en pré­sence de Catherine Mathivat, la pré­si­dente de ce café lit­té­raire parisien.

Compte tenu des res­tric­tions sani­taires actuelles, Les Deux Magots  ont dû fer­mer leurs portes. Par consé­quent, la remise des prix est repor­tée à l’année pro­chaine. Les Deux Magots convient éga­le­ment les lau­réats des deux Prix à un dîner d’honneur qui se tien­dra au prin­temps 2021.