> Sommeil à Gaza

Sommeil à Gaza

Par | 2018-02-19T10:55:31+00:00 19 juillet 2013|Catégories : Blog|

 

Fados, je dor­mi­rai comme on dort alors que les avions bom­bardent
Et que l’air se déchire
Comme de la chair vive
Je rêve­rai donc de tra­hi­sons
Comme on rêve en dor­mant… alors que les avions bom­bardent

A midi, je me réveille­rai pour inter­ro­ger la radio – comme tout le monde :
Y a-t-il une trêve ? Combien de morts ?

Mais la tra­gé­die, Fados,
C’est qu’il y a deux caté­go­ries de per­sonnes :
Celles qui jettent leurs souf­frances et leurs péchés au milieu des che­mins pour s’endormir
Et celles qui ras­semblent leurs souf­frances et leurs péchés en forme de croix qu’elles portent dans les rues de Babel, Gaza et Beyrouth
En criant : Encore !
Encore !

Il y a deux ans, j’étais dans les rues de la ban­lieue sud de Beyrouth à traî­ner une croix de la taille des immeubles
Mais aujourd’hui, qui sou­lage de sa croix un dos fati­gué à Jérusalem ?

La terre : trois clous
Et la misé­ri­corde : une matraque
Frappe, Dieu
Frappe avec les avions
Encore !

 

 

Extrait de Je me lève­rai un jour, antho­lo­gie poé­tique
éta­blie et tra­duite de l’arabe (Palestine) par Antoine Jockey

Sommaires