> Albedo

Albedo

Par |2018-08-15T07:38:34+00:00 27 septembre 2013|Catégories : Blog|

 

Le matin lavé de lumière n'apporte aucune réponse.

Mais il a éloi­gné les ques­tions,
comme la marée se retire de la grève
révé­lant la nudi­té de l'espace.

Ainsi les mains vides
paumes ouvertes
mar­cher au creux des heures qui se déplient
debout dans l'air hya­lin, humide
fen­du çà et là par le craille­ment d'oiseaux invi­sibles
ser­rer le pouls ténu du jour
dans une amorce de brume.
                                   
Marcher vers cette fenêtre
phare allu­mé en lisière de nuit
et boire l'affairement de la vie
comme elle éclot une fois encore.

S'en tenir au ras des choses,
car nous ne savons rien.
 

X