Tau­to­gramme : texte poé­tique ou non, dont les mots com­men­cent par la même let­tre 

  Les mots, leur sonorité, leur artic­u­la­tion, leur sens, offrent des voy­ages imag­i­naires, poé­tiques et extravagants…

 

 

A

 

Axiome arcadien

Apollini­enne adré­naline aux amants audacieux
Atom­ique alchimie aux affa­bles amoureux
Alexan­drins aériens aux âmes acoquinées
Arc-en-ciel, accroche-cœur
Attrac­tion, apesanteur
Arpèges allé­gret­to aux amours affranchies
Agapes acidulées, aro­ma­tique ambroisie
Aveuglantes apoplex­ies aux ado­nis azimutés

 

 

B

 

Bâtisse bourgeoise boisée

 

Buan­derie
Bernadette, Béa­trice, Berthes bavar­dent bruyam­ment blan­chissant blous­es… blablabla.

Belvédère
Bau­doin, bac­cha­ntes brous­sailleuses, bar­bi­chette, bin­ocle, bouquine brochure buvant Brandy.
Bérangère, busti­er brodé, boléro, bijoux bril­lants, bichonne bégo­nias, bignon­ias, bananiers, bre­douil­lant banalités.

Banc
Boucles brunes, béret beige, blouse blanche, brod­e­quins brossés, Blan­dine berce Blaise, beau baigneur blondinet babillant.

Bassin
Bermu­da, bretelles bal­lantes,  Bap­tiste bar­bote bouil­lon­nant, bar­rant bateau «- Brumes, brisants…. Branle-bas !!! »

Bal­ançoires
Bertille, Babeth, Benoit bat­i­fo­lent bienheureux

Buis­son
Bour­dons buti­nent bruyère bour­geon­nante. Boudeur, Bastien boulote bis­cuits. Brusque­ment, Berg­amote, brave boule­dogue bon­dit babines baveuses. Ben­jamin bran­dit bilboquet.

Balustrade
Bicy­clettes bleues, brou­ettes, bêches.

Berg­erie
Bouc, bre­bis bêlent. Belettes bail­lent. Balt­haz­ar, bour­ri­cot borgne, brait.
Bot­té, Bruno bel­lâtre bary­ton-basse balaye….

Bon­heur bucolique

 

 

C

 

Conspirations cocasses

 

Cinq cents crevettes curvilignes, cam­brées comme cédilles
Coudoy­aient comme copains cinq cachalots cléments
Char­ri­ant con­join­te­ment cent cau­dataires coquilles
Cahin-caha cohab­i­tant complaisamment

Cepen­dant ces cétacés chassaient
Con­fon­dant cette colonie colorée
Cham­boulant cette choré­gra­phie charmante
Chro­ma­tique, cha­toy­ante, craquante

Cent col­ins cour­roucés cir­cu­lant côtoy­aient ces courants
Cher­chant com­ment com­bat­tre cer­tains concurrents
Cinquante con­gres car­nassiers, cohorte cupide
Chas­saient cinglant cent cabil­lauds candides

Cog­nant coquilles con­tre coquilles, crus­tacés, clams, clovisses
Cer­tains couteaux, chahutaient comme complices
Copains comme cochon, culbu­tant celui-ci, chavi­rant celle-ci
Créant cer­taines con­tro­ver­s­es cul­turelles, cer­tains courts-circuits

Ce chari­vari con­trari­ait ce cala­mar cen­te­naire, couché comme carpette
Cour­roucé con­tre ces cir­con­vo­lu­tions centripètes
Ces cabri­oles concentriques
Car celui-ci croy­ait, cré­d­ule, ces con­trées calmes comme crique

Cinq cents crabes cor­rosifs, con­va­in­cus comme ce cal­mar cafardeux
Com­plotaient, col­por­taient cent calom­nies con­tre ces chahuteurs crasseux
Ces chas­seurs chevron­nés con­spirèrent con­tre cette cacophonie
Con­vo­quèrent céans cer­taine clien­tèle, cer­tains con­frères compromis

 

 

D

 

Délirium duveté

 

Dans des dunes déser­tiques, douze dro­madaires déam­bu­lent de-ci-delà.
Devant der­rière, dessus dessous, des dédales de dénivellations.

Den­sité…
Dis­tances démesurées…
Décor déroutant…
Dar­ius, déshy­draté, délire déjà.

Dif­fi­cile de demeur­er débon­naire ! Désori­en­té, défail­lant de démen­tielles divagations.

Des dia­blotins den­tus, des démons décharnés, des dans­es dionysi­aques de déess­es dévoilées.
Désarçon­nage dare-dare, dégringo­lade directe du dadais dégingandé.

Des djellabas de damas désaltèrent de décoc­tions Dar­ius, drôle­ment dysleptique.
Démon­stra­tion de dili­gence, dégus­ta­tion de déli­cieuses dattes diététiques.

Demi-lune dis­crète dans déclin diurne, dom­i­nantes diodes diaphanes dispersées.
Déclic du débous­solé, debout, dynamisé, désireux de dormir dans des draps douillets.

 

 

E

 

Enigmatique emballement

 

Engageante échoppe espag­nole encom­brée, embaume enivrantes effluves épicées.
Ent­hou­si­as­mé Ernest, escogriffe en espadrilles, entre et éter­nue épouvantablement.
Etour­di, ébou­rif­fé, Ernest effleure Érin, excen­trique écos­saise égarée, esti­mant écorces en étalages.

Eber­luée, elle exam­ine exubérant écha­las extrême­ment embar­rassé ; écourte excus­es empressées et évite endroit exigu.

Exal­ta­tion éveil­lée, Ernest élo­quent enjôleur, entraîne élégam­ment Erin exhaler extrav­a­gants élixirs.
Eton­nement éprou­vés, Erin et Ernest essayent, exta­tiques, étranges expédients.

Exhil­a­rantes euphories,
Eblouis­santes étincelles,
Exci­ta­tion épidermique,
Emo­tions exacerbées, 
Episodiques épilepsies,
Enfièvre­ment excessif,
Evanouisse­ment éventuel…
Eau exigée… éva­sion envisagée !

Escalier étriqué en ébène, échelle, embra­sure… escapade éclaire, Ernest excel­lent équilib­riste étreint et enlève Erin estomaquée.
Echau­guette escarpée,
Ether étoilé,
Etourneaux en échappée,
Extra­or­di­naire enchantement,
Ephèbe entiché embrasse égérie ébahie.
Exquise envolée… éphémère éternité

 

 

F

 

Funam­bu­lesques folâtreries
Facétieux Félix, frisot­tis frontal, favoris four­nis, falzar froissé,
Fougueuse­ment, fomente foi­son­nantes frasques, fan­tai­sistes frivolités…

 

Furies fréné­tiques
Ful­bert, furi­bond, frange filasse, faciès faraud, faluche fanée,
Fiévreuse­ment, ful­mine, ful­gu­rantes fureurs… fief­fé forcené !

 

Fringales fru­gales
Fil­i­forme Fan­chon, frisettes folles, fri­mousse fardée, frusques flétries,
Fris­son­nante fre­donne, funestes fados, flon­flons, fan­dan­gos, flo­rilèges fleuris…

 

Fasci­nante féminitude
Fol­lette Félic­ité, front façon­né, fines fos­settes, four­reau flamboyant,
Flâne fière­ment, faubourg faisant, foulard froufroutant.

 

Fan­tas­magorique folie
Fla­geolant, Fédor, flancs flasques, fig­ure fan­toma­tique, feu­tre foncé,
Fugi­tive­ment fuit frôle­ments, fan­toches fourchus, fan­tasques farfadets