Cœurs des îles

 

D’un passé écorché ont éclos des îles 

Mag­iques aux seins de Cannes et d’indigo

Métiss­es allumeuses chaudes

Ces îles aux âmes créoles

Ces îles aux pas de dans­es folles

Ces îles aux voix rauques

Ces îles noires et blanches

Ces îles qui chantent fort

De la mor­sure des chaînes

De sa bouche à ma bouche 

De sa langue à ma langue

Par l’entrechoc

De nos mots

Une chan­son douce,  une poésie

Rêve, crée, métisse

D’un souf­fle solaire

D’un jeu de lumière

Sous l’arbre 

Qui chante

Au cœur du vent

Des fess­es charbon

Des corps coton

Ces îles aux ven­tres d’alcool 

Ces îles aux queues de sermon

Ces îles aux cœurs d’enfant

Ces îles en peloton.

Sergine Andre.