Dans le silence de nos âmes, nous mar­chons vers une clarté loin­taine. Nous la devi­nons der­rière des nuages. Plus écla­tante que le ciel lui-même, leur splen­deur nous aveu­gle, ralen­tit ou détourne nos pas. Pour­tant cha­cun d’en­tre nous, à son rythme, selon les acci­dents heureux ou mal­heureux de sa vie, suit le même chemin vers la lumière et l’éveil.

 

 

    extrait de “Du silence à l’éveil” aux édi­tions Librairie Galerie Racine