par­tir de nos émotions
pour nous permettre
de mod­uler une grande écoute
face au monde
dans son plus grand vis­age possible

la pein­ture en ceci
n’est pas une poésie intimiste
mais une poésie
qui part de l’intime

pour per­me­t­tre à l’être d’atteindre
par ses émotions
le monde dans sa soif

à savoir ce qui semble
le plus loin du contours