Ecume dans le sable.
Nos rêves frissonnent,
se lient le jour à venir,
à nos ombres conquérantes.

Ecume dans la nuit.
Elle fut les dernières paroles
d’un homme.

Et nous par­le la mer.
Et nous par­le la mort.

Ecume dans le sable.
De l’autre côté du monde,
blancheur brûlante,
s’éveillent les points cardinaux.

Et nous par­le l’amour.