Ne rien savoir de l’ombre
des bruits autour

de la clé­mence des fan­tômes

Schizophrénie blues
portes dis­jointes

Schizophrénie blues
portes fer­mées du silence

Chaque cri est un sac
un sac de viande

Un pou­mon de tem­pête
la bête égor­gée des sou­ve­nirs

Ne rien savoir du temps
des yeux bleus du monde

Juin 2014