Ne rien savoir de l’ombre
des bruits autour

de la clé­mence des fantômes

Schiz­o­phrénie blues
portes disjointes

Schiz­o­phrénie blues
portes fer­mées du silence

Chaque cri est un sac
un sac de viande

Un poumon de tempête
la bête égorgée des souvenirs

Ne rien savoir du temps
des yeux bleus du monde

Juin 2014