S’ENVOLER

Assis sur un tapis volant
Mirage assourdissant
Qui rend crédible
Une vie de hasard
Et d’abandons
L’insu est aphrodisiaque

 

 

 

***

 

 

 

IMPOSSIBLE POUR LES MAISONS DE

Clore le chapitre des éven­tu­al­ités assassines
Et s’en remet­tre au préjudice
Dénudé les yeux clignant
Pour évac­uer les dernières larmes
De sang et d’affirmation de soi
Péché orig­inel aux confins
Des ultimes victoires
Las mais érudit

 

 

 

***

 

 

 

DES TOITS

Impos­si­ble de connaître
Com­bi­en de fois j’ai échap­pé à la mort
sans même le savoir
A croire qu’il existe une amnistie
des innocences
N’en meurs donc
Que plus sere­in encore

 

 

 

***

 

 

 

REPOSENT SUR LES TUILES

Au plus chaud de l’après
Con­sumés et renés
Phoenix seuls
Comme de nou­veau étrangers à l’autre
A reconquérir
Ou bien à surseoir

 

 

 

***

 

 

 

DE LOURDES PIERRES

Ses seins dans mes mains
Comme la terre sur le dos d’Atlas
Y dis­cerne des fleuves
Des archipels secrets
Elle éternelle
Ter­ra incognita