Sur un rocher,
face à la mer,
un homme jette un sort
au rouge du passé.

Sang sur la pierre,
rigole séchée,
où bris­er les flèches
qui aveuglèrent les oiseaux.

Il ne chante ni ne parle,
sous la terre, vibre son histoire,
et des femmes, sans un cri,
enfan­tent du sable pourpre.

Désert,
où dis­parais­sent d’autrefois,
jusqu’aux reflets,
et mirages.