Tout est blanc sur le port
et les âmes errantes
les réprou­vés les exilés
s’accrochent à l’éphémère
Pour­tant chacun
a son his­toire et son rêve
dur comme un galet
Pour­tant les inso­lentes petites vagues pointues
disent
qu’il n’y a plus rien à écrire sur la sur­face des choses
et que rien encore n’est accompli