Anne-Sophie Dubosson, dernière sentence et autres poèmes

Par |2022-03-06T08:16:50+01:00 1 mars 2022|Catégories : Anne-Sophie Dubosson, Poèmes|

dernière sen­tence

des cat­a­clysmes de bouch­es à la fron­tière du ténu  

 par­tance de nuit rouge

débor­dant du lit proche de l’effondrement

de la résis­tance : les mur­mures con­voitent la mise

à mort la mise en mues  

le silence qui nous raille tout effilé dans le mur d’en face

 

∗∗∗

l’essentiel

désir­er le jour l’étourdissement le corps-miel que je sépare des autres

 du chara­bia bien cru don­né dans les salons j’invective 

une dent con­tre eux

 lancée à toute vitesse dans l’œil du curieux 

c’est un fuse­au horaire que je grig­note 

dans ton vis­age endor­mi 

le creux de ma nuque sur tes lèvres

 

∗∗∗

à la criée

ça sourde ce qu’il faut d’impatience ce sourire ven­du à la criée 

l’éphémère fendu d’un poing fait tomber de tes paupières 

un rêve évident

 tu dis je vais cra­quer la noix des con­tin­gences, ça suf­fit de par­don­ner à tout-va !

 et puis on rit de toi, intérieure­ment, dans le petit puit des ignorances

 qu’ils ont creusé à la main

 

Présentation de l’auteur

Anne-Sophie Dubosson

Anne-Sophie Dubosson est née en Suisse en 1986. Son chemin l’amène à Paris, au Viet­nam puis à Nashville où elle est à présent doc­tor­ante à Van­der­bilt Uni­ver­si­ty en lit­téra­ture fran­­co-caribéenne. Son recueil de poèmes De rage et d’eau est apparu aux Edi­tions Tor­ti­co­l­is et frères en 2017. Elle col­la­bore avec des revues poé­tiques telles que Tra­ver­sées, Le Per­sil, Cabaret, Lichen, ou encore La Cinquième sai­son. Son pre­mier recueil La Trame de nos corps dans ce long voy­age a été récom­pen­sé aux Arts Lit­téraires en 2014.

 

Autres lec­tures

Aller en haut