> Andrea Moorhead

Andrea Moorhead

2017-12-30T10:27:34+00:00

Andrea Moorhead, de souche alle­mande et nor­mande, est née près des chutes du Niagara en 1947. Elle a pas­sé son enfance dans cette région géo­gra­phique nom­mée Plaine d’Érié et son ado­les­cence dans le Connecticut, près de New York. Elle a étu­dié la phi­lo­so­phie, la théo­lo­gie, la musique et les langues à Chatham University, en Pennsylvanie. En 1972, elle a fon­dé avec son mari Robert, la revue inter­na­tio­nale de poé­sie Osiris, à cette époque la seule revue aux États-Unis à publier les poèmes en langue ori­gi­nale sans tra­duc­tion. Elle col­la­bore à plu­sieurs revues lit­té­raires amé­ri­caines, euro­péennes et qué­bé­coises. Pendant presque quatre décen­nies, elle a ensei­gné le latin et le fran­çais à la Deerfield Academy où elle fut direc­trice de la Deerfield Academy Press. Elle a publié plu­sieurs recueils de poèmes aux Écrits des Forges et aux Éditions du Noroît. Son recueil le plus récent s’intitule À l’ombre de ta voix (Le Noroît, 2017). Elle a fait paraître des tra­duc­tions de poé­sie contem­po­raine, entre autres, Dark Menagerie (Élise Turcotte) chez Guernica Editions et Night Watch (Abderrahmane Djelfaoui) chez Red Dragonfly Press. La poé­sie visuelle la cap­tive éga­le­ment : ses pho­to­gra­phies, qui témoignent de sa connais­sance de la nature, ont été dif­fu­sées notam­ment en Italie aux Éditions Anterem, en France dans la revue Ce qui reste et aux États-Unis dans la revue Abraxas.

© photo Isabelle Poinloup

Son œuvre

En anglais

  • Iris, 1970, poems, pri­va­te­ly prin­ted
  • Morganstall, 1971, poems, Fiddlehead Poetry Books, New Brunswick, Canada
  • Black Rain, 1975, poems, pri­va­te­ly prin­ted
  • The Snows of Troy, 1988, poems, Osiris
  • Winter Light, 1994, prose, Oasis Books, London, England
  • From A Grove Of Aspen, 1997, poems, University of Salzburg Press
  • The Open Gate : Four Deerfield Poets, 1999, antho­lo­gy, pages 109-139, Deerfield Academy Press
  • Deerfield 1797-1997 : A Pictorial History of the Academy, 1997, with Robert Moorhead, Deerfield Academy Press
  • The Hearth, 2003, prose, Deerfield Academy Press
  • The Carver’s Dream, poems, for­th­co­ming 2018, Red Dragonfly Press

En français

  • Entre nous la neige, cor­res­pon­dance qué­bé­ca­mé­ri­caine, 1986, Les Écrits des Forges, Québec
  • Niagara, 1988, poèmes, Écrits des Forges, Québec
  • Le silence nous entoure, 1991, poems, Écrits des Forges
  • La blan­cheur abso­lue, 1995, poems, Écrits des Forges/​Autres Temps, Québec/​France
  • Le vert est fra­gile, 1999, poems, Écrits des Forges/​Autres Temps
  • Présence de la terre, 2004, Écrits des Forges
  • La déchi­rure des mots : poèmes choi­sis de Jean Chapdelaine Gagnon, 2007, Éditions du Noroît
  • De loin, 2010, poems, Éditions du Noroît
  • Terres de mémoire, 2012, poems, Éditions de l’Atlantique
  • Sans miroir, 2013, poems, Encres Vives
  • Géocide, 2013, poems, Éditions du Noroît
  • À l’ombre de ta voix, 2017, poems, Éditions du Noroît

Traductions

  • The Edges of Light, selec­ted poems of Hélène Dorion, 1995, Guernica Editions, Toronto
  • The Caverns of History, poe­tic suite by Hélène Dorion, 1996, Éditions en Forêt/​Verlag Im Wald, Germany
  • Do Not Disclose This Word, poe­tic suite by Jean Chapdelaine Gagnon, 1997, Spectacular Diseases, England
  • Updates, poems by Françoise Han, 1999, 10 folios, 3-lin­gual, Éditions en Forêt/​ Verlag Im Wald
  • Bridges, Dust, poe­tic suite by Hélène Dorion, 2000, Éditions en Forêt/​Verlag Im Wald
  • Night Watch, poe­tic suite by Abderrahmane Djelfaoui, Red Dragonfly Press, 2009
  • Stone Dream, Madeleine Gagnon, Guernica Editions, Toronto, Canada, 2010
  • Dark Menagerie, Élise Turcotte, Guernica Editions, Toronto, Canada, 2013