Daniel Birnbaum, Poèmes

Par |2022-05-06T07:32:16+02:00 2 mai 2022|Catégories : Daniel Birnbaum, Poèmes|

 

L’aurore

pas tout à fait couleur

pas tout à fait pinceau

 

peu de lumière encore

sauf à l’est

le long des crêtes

 

sous le ciel élas­tique de l’aube

on cherche le flou

pour se libér­er du sur mesure

 

le doute est chemin

la cer­ti­tude étape

 

∗∗∗

 

La suite des jours

comme un accordéon

 

le sens du crépuscule

sou­vent replié sur lui-même

 

lais­sant trop facilement

la place au noir

 

mais en haut de la montagne

la tristesse du monde

se perd dans le ciel

 

il ne reste que la beauté

des choses qui ne sont pas des choses

 

∗∗∗

 

Un mur­mure

l’eau s’écoule

dans un sens con­nu d’elle

 

comme un instinct

qui se ferait voir

 

un éclair

l’oiseau s’élance

 

on dirait le hasard

prenant son vol

 

il est tant de choses admirables

 

∗∗∗

 

Elle regarde

de ses yeux clos

le loin­tain

 

et l’étranger

qui n’existe qu’en soi

 

comme s’il n’y avait rien

rien au-delà du sol

rien en dessous

 

et qu’il fal­lait rire

à se couch­er par terre

qu’il fal­lait aimer jusqu’à ramper

 

pour effac­er la frontière

 

∗∗∗

 

Rivage

si bien nommé

 

la rive qu’on atteint  

plus ou moins tôt dans l’âge

 

et le constat

que l’on ne fait jamais

 

four­rure écailles plumage

nous n’avons rien de tout cela

 

pour nous mieux toucher

 

Présentation de l’auteur

Daniel Birnbaum

L’auteur vit près de Mar­seille. Il a pub­lié des poèmes et des nou­velles dans plus d’une cen­taine de revues et ouvrages col­lec­tifs en France et à l’étranger, ain­si qu’une ving­taine de livres.

Bib­li­ogra­phie 

Derniers recueils parus : Aucun angle mort, Edts. du Cygne, 2021, Le temps mauve, Bal­lade à la lune, 2022 et Oizoo, Gros Textes, 2022.

Poèmes choi­sis

Autres lec­tures

Aller en haut