> Jean-Pascal Dubost, & Leçons & Coutures II &I

Jean-Pascal Dubost, & Leçons & Coutures II &I

Par |2019-10-16T08:57:02+01:00 14 octobre 2019|Catégories : Critiques, Jean-Pascal Dubost|

Exercice de style éru­dit, tis­sé, bro­dé, piqué à la que­nouille, com­po­sé de « 99 pro­sains trai­tés dans la sti­mu­lante contraincte du neu­vain en prose » ren­dant compte du style et de l’influence de 99 écri­vains et écri­vaines sur le poète, & Leçons & Coutures II de Jean-Pascal Dubost, sor­ti le 15 mai 2018 dans la col­lec­tion pré­sent (im)parfait des édi­tions Isabelle Sauvage, fait joli­ment suite au volume I de la série, paru il y a six ans déjà, per­met­tant la (re)découverte de l’œuvre des pre­miers à tra­vers celles du second. 

Antje Krog — Comme la liber­té ça n’existe balle, ordonc, pas­ser à l’acte poé­tique et que quel­que­ment cela se fasse, faire que le poème soit une rafale de mots, et un acte utile de com­bat, et utile comme la pluie, et une arme d’assaut, et de défense contre les attaques, et d’attaques contre les défenses, et une arme de per­sua­sion sub­li­mi­nale, car la poé­sie, hé, bien visée, ça peut faire mal — 

 

D-/R-esti­tuer. (Re)Transcrire, écrire sur et par­fois dans, le plus sub­jec­ti­ve­ment pos­sible, les textes qui l’ont mar­qué : tel est l’objet qui consti­tue, dans le fond(s) comme dans la forme, ce Grand Livre de Dettes de Jean-Pascal Dubost, « cryp­to-punk-poète-hack’ sau­vage & cap­teur d’énergie, fabrier & pilleur & citeur obli­gé & bri­faud lexi­co­lâtre, exa­gé­ra­teur & fau­teur de langue » dans le style et pré­cis et pré­cieux, riche et com­po­site, com­plexe et lapi­daire mêlant langues ver­na­cu­laires, ancien fran­çais, latin, anglais, ono­ma­to­pées, sym­boles, folles éty­mo­lo­gies et autres Fantasqueries auquel le poète nous a habi­tués et auquel il n’a de cesse de don­ner feu et air, matière et souffle.

Eric Darsan – & Leçons & Coutures II – Jean Pascal Dubost – Isabelle sau­vage –

Un hom­ma­gier qui fait la part belle aux Français, contem­po­rains (Josse qui en parle ici sur remue​.net, Jaccottet, Pennequin, Roubaud) ou moins (Artaud, Mallarmé, Hugo, Ronsard), aux Américains (Bukowski, Carver, Whitman), peu aux femmes, quinze à peine, en rafale et éga­rées (Dreyfus, Guillet, Rouzier, Loizeau, Pinçon, Sarraute). Avec des choix par­fois contes­tables (l’œuvre éro­tique de Jacques Abeille), n’était leur impor­tance dans l’écriture, la liber­té et l’imaginaire du poète (où George R.R. Martin côtoie Julien Gracq), l’invitation à (re)découvrir des auteurs moins connus ou évi­dents (Monchoachi, Juvénal, Anonyme, Marc Papillon, sei­gneur de Lasphrise), l’invention et la drô­le­rie de leur expo­si­tion (Jean de Sponde, « Mahomet égor­geant Jésus avec un sabre ven­du par Bouddha »).

Une antho­lo­gie de la taille d’une main, qui tient dans la poche et de la minia­ture – aux carac­tères d’argent cise­lé sur cou­ver­ture moi­rée, à l’esperluette enlu­mi­née, let­trine et bla­son à la fois, qui par-delà l’audace et de ses dehors altiers et de ses dedans empor­tés, s’achève hum­ble­ment par un “Merci de m’avoir lu. » Un pré­cis qui gagne à être com­plé­té par le volume I, sor­ti le 15 février 2012 qui in-/é-/con-voquait de même(s) manière(s) autant d’incontournables qu’Ovide, Kerouac, Ginsberg, Rimbaud, Lautréamont, Joyce, Cervantès, Woolf, Plath, Dickinson, Shakespeare, Michaux, Villon, ou qu’un (d)étonnant Molière et com­por­tait, outre l’aphoristique et final « com­plexe Dubost (phrases lares) », des anno­ta­tions et une pré­face qui, déjà, (pro-)posait le pla­giat et le détour­ne­ment comme consti­tu­tifs – au même titre que la lec­ture – d’une lit­té­ra­ture poé­tique autoéï­dé­tique et mani­feste.  

 

La poé­sie n’a aucun pou­voir. C’est une autre force : l’absence de pou­voir libère. Le cryp­to-poète crypte son poème pour défendre sa liber­té d’expression et la liber­té de pen­ser, reven­dique son oppo­si­tion aux médias spé­cia­li­sés dans la vidange cépha­lique ; la com­plexi­té, le cryp­to-signi­fiant par­ti­cipent d’un effort liber­taire.

 

Présentation de l’auteur

Jean-Pascal Dubost

Jean-Pascal Dubost est né en 1963 à Caen. C’est un cri­tique lit­té­raire qui publie dans plu­sieurs revues (Europe, C.C.P…) et il est éga­le­ment l’auteur de nom­breuses actions en faveur de la poé­sie d’aujourd’hui. Il est en effet pré­sident de la Maison de la Poésie de Nantes depuis 2001. 
Poète, il a publié Les Nombreux (2001, Le Dé Bleu) ; Fondrie (2002, Cheyne édi­teur) ; Les Loups vont où ? (2002, Obsidiane) ; Monstres Morts (2005, Obsidiane) ; Dame (2005, édi­tions 1:1) ; Nerfs (2006, La Dragonne) ; Fatrassier (2007, Tarabuste) ; Vers à vif (2007, Obsidiane). Il publie le 15 mai 2018, & Leçons & Coutures II, aux édi­tions Isabelle Sauvage.

Poèmes choi­sis

Autres lec­tures

Jean-Pascal Dubost, & Leçons & Coutures II &I

Exercice de style éru­dit, tis­sé, bro­dé, piqué à la que­nouille, com­po­sé de « 99 pro­sains trai­tés dans la sti­mu­lante contraincte du neu­vain en prose » ren­dant compte du style et de l’influence de 99 écri­vains [...]

mm

Eric Darsan

Eric Darsan Né en 1975, auteur et cri­tique, Eric Darsan publie textes et articles en revue (remue​.net, Poezibao, Sitaudis, La vie mani­feste, …) ain­si que sur son site per­son­nel. Il par­ti­cipe acti­ve­ment au col­lec­tif Général Instin. (G)rêve, Général(E) : Chant de guerre pour l’armée d’Instin, une série insur­rec­tion­nelle en 4 temps, a été publié en juin 2018 en col­la­bo­ra­tion et en simul­ta­née sur Remue​.Net et Lundi Matin. Il est éga­le­ment l’auteur d’un ouvrage sur l’œuvre de Jacques Abeille inti­tu­lé Le Monde des contrées, illus­tré par l’atelier gra­phique des 400 coups et paru aux édi­tions Le Tripode en février 2016. Ses écrits explorent et déve­loppent les liens exis­tant entre cri­tique et créa­tion, lit­té­ra­ture et poli­tique, avec une pré­fé­rence pour l’édition indé­pen­dante et enga­gée de forme poé­tique et expé­ri­men­tale. Une voie qui s’illustre notam­ment, en théo­rie et pra­tique dans un Manifeste rédi­gé avec Lou Darsan à la demande de L'antre de l'Ogre, et une inter­ven­tion : Lou et Éric Darsan, libraires d'un soir à l’invitation de la Librairie Charybde. L’essentiel de ses publi­ca­tions : http://​eric​dar​san​.blog​spot​.com/​p​/​p​u​.​h​tml