Lidia Chiarelli, Trois poèmes

Par |2019-09-22T10:44:38+02:00 6 septembre 2019|Catégories : Lidia Chiarelli, Poèmes|

Tra­duc­tion en français par Huguette Bertrand

LES BATEAUX AU REPOS

Nous avons tra­ver­sé la mer
nos yeux
éblouis par la lumière
et nos lèvres
asséchées par le sel

Une des­ti­na­tion imprévue
se dessi­nait devant nous
quand forts et sûrs
nous par­tions défi­er le vent

Moments émi­et­tés
d’un passé
flou et fragile
maintenant
comme nos traces sur le sable
ont disparu

 

Il Riposo delle Barche

Abbi­amo attra­ver­sato il mare
occhi
abbagliati dal­la lucelabbra
aride di sale.
Mete non programmate
si delin­ea­vano davan­ti a noi
quando
for­ti e sicuri
parti­va­mo a sfi­dare il vento.

Momen­ti sbriciolati
del passato
evanes­cen­ti e fragili
che ora
si dissolvono
come le nos­tre orme sul­la sabbia.

 

 

POÈME POUR CAMILLE CLAUDEL

Il ya tou­jours quelque chose d’absent qui me tourmente.
― Camille Claudel

Nuages dens­es
cor­beaux invisibles
flot­tants dans le ciel de la Provence
le vent s’enrage
et ouvre des fis­sures  bleues

petite fille étonnée
seule, tu écoutes la voix du silence
et regardes les grandes flaques
et l’argile brune
cadeau précieux
que la pluie de la nuit

a apporté
pour la dernière fois
dans une lumière irréelle
de cette boue
des créa­tures étrange
s’animent
caressées
par ta main tremblante
aban­don­née à leur vie

c’est alors qu’un calme inconnu
te saisit
et tu souris
infin­i­ment libre
en ce matin d’octobre
à Montdesvergues

 

Poe­sia per Camille Claudel

Il ya tou­jours quelque chose d’absent qui me tourmente.
― Camille Claudel

Invis­i­bili corvi
volteggiano nel cielo di Provenza
den­so di nubi
il ven­to infuria
ed apre crepe di azzurro.

Sola, ascolti la voce del silenzio
men­tre guardi
come bam­bi­na stupita
le gran­di pozzanghere
e la mor­bi­da argilla
prezioso regalo
che la piog­gia bat­tente del­la notte ti ha lasciato
per l’ultima volta
in una luce irreale
da quel fango
strane creature
pren­dono vita
accarezzate
dalle tue mani tremanti

una cal­ma sconosciuta
per un momento
ti avvolge dolcemente
e tu sorridi
final­mente libera
quel mat­ti­no di ottobre
a Montdesvergues

 

LES SENTIERS DE LA PAIX

“Poesía es lo imposible
hecho posi­ble. Arp
que tiene en vez de curda
cora­zones y llamas”
Fed­eri­co Gar­cia Lorca

Envoie-moi des mots d’amour
et ensemble
nous construirons
des sen­tiers de paix

envoie-moi des mots d’espoir
et ensemble
nous remplirons
des mil­liers de pages vierges

Nos voix à l’unisson
deviendront
les doux sons d’une harpe
et des prières
trans­portés par le vent

ils devien­dront
un nou­veau chant
dans le bleu pro­fond du ciel
qui ne cessera pas
dans l’ob­scu­rité de la nuit

 

 

Sen­tieri di Pace

 

“Poesía es lo imposible
hecho posi­ble. Arp
que tiene en vez de curda
cora­zones y llamas”
Fed­eri­co Gar­cia Lorca

Man­date­mi parole d’amore
e insieme
costruiremo
sen­tieri di pace

Man­date­mi parole di speranza
e insieme
riempiremo
mille pagine vuote

Le nos­tre voci unite
diventeranno
i dol­ci suoni di un’arpa
 preghiere por­tate dal vento
e sarann
un can­to nuovo
nell’azzurro pro­fon­do di un cielo
che non si spegnerà
con il buio del­la notte

 

 

Présentation de l’auteur

Lidia Chiarelli

Lidia Chiarelli:artista, scrit­trice e co-fon­­da­trice, con Aeron­wy Thomas (figlia di Dylan Thomas), del Movi­men­to artis­ti­co let­ter­ario Immag­ine & Poe­sia. Apprez­za­ta come artista di instal­lazioni e come artista collagista.Le sue poe­sie han­no ottenu­to impor­tan­ti riconosci­men­ti (pre­mi e seg­nalazioni di mer­i­to nazion­ali e inter­nazion­ali) in Italia e all’estero, sono state tradotte in numerose lingue e pub­bli­cate su riv­iste e siti web internazionali.

http://lidiachiarelli.jimdo.com/  —   http://www.immaginepoesia.org/

 

 

Lidia Chiarel­li: artiste, écrivain et fon­da­trice du Mou­ve­ment artis­­tique-lit­téraire. Image & Poésie.http://immaginepoesia.jimdo.com/

Ses poèmes ont obtenu de nom­breux prix et ont été traduits et pub­liés en plusieurs langues. Poète nom­mée pour le Prix Push­cart (États-Unis ) 2014, 2015, 2016 et 2018.

 

http://lidiachiarelli.jimdo.com/

Poèmes choi­sis

Autres lec­tures

Aller en haut