Patricia Ryckewaert, Entre ses doigts frêles…

Par |2020-03-06T08:27:12+01:00 6 mars 2020|Catégories : Patricia Ryckewaert, Poèmes|

Entre ses doigts frêles

elle a saisi un grain rosé de l’aube
et l’a plan­té dans son limon de femme.

S’est tenue là, patiente

à atten­dre que vien­nent l’i­nouï du jour
et la ten­dresse des hommes.

∗∗∗∗∗∗

 

Il a posé son regard ébloui
sur la ligne d’horizon

sur les branches
et tous les bourgeons
d’elle,

à se vouloir oiseau
à se sen­tir des ailes

et dans le bleu naissant
et les prières d’avril

a fait danser ses doigts
sur la matière vivante

et l’a mise en mouvement
dans le souf­fle de l’air.

 

 

∗∗∗∗∗∗

 

Elle est née d’un dia­logue entre eux 
indi­ci­ble

elle avance à pas de loup et par­fois elle rampe dans l’ombre
froide des herbes bleues et l’odeur des églantines.

à l’affut de tout ce qui se dresse vers le vif du ciel 
et en survie dans la chair des mots
elle le guette

par­fois elle est un poème enroulé autour de lui comme le 
souf­fle et le cuir cinglants d’un las­so

 

∗∗∗∗∗∗

 

J’habite la lumière au nais­sant du jour
et la matière qui fait la terre et les hommes.

J’habite chaque grain de peau et son histoire

les bouch­es pleines du jus des fruits
les bouch­es pleines des autres bouches
et celles qui ont soif.

J’habite le souf­fle de mon enfant
le bat­te­ment des cils et des coeurs
et l’human­ité de ceux qui s’essoufflent.

∗∗∗∗∗∗

 

À tous ces mots fon­dus sous la langue
ces mots-bon­bons, ces mots-baisers

au goût de l’autre,

À ces mots coincés entre deux dents,
à tous ceux crachés à la face du monde

et à ceux restés dans la gorge serrée,
à tressaillir.

 

Présentation de l’auteur

Patricia Ryckewaert

L’auteure est née en 1964 dans la Loire (France) et a vécu la plus grande par­tie de son enfance sur le Bassin d’Arcachon.

Soignante en psy­chi­a­trie durant plus de vingt ans à Aix en Provence, et après un long chemin psy­ch­an­a­ly­tique, elle se con­sacre à l’écriture.

Femme et mère, psy­chothérapeute et poète. Depuis le Luberon fier et lumineux où elle vit, elle nour­rit son inspi­ra­tion, des paysages de terre, de chair et d’âme….la ques­tion du rap­port à soi et au monde est au cen­tre de sa poésie .

Bib­li­ogra­phie

Là d’où elle vient » poésie aux Édi­tions Bleu d’Encre 2019
Les petits silences de Miyako poésie dans la col­lec­tion les pavil­lons de minu­it, aux Édi­tions du Tan­ka Fran­coph­o­ne 2019
Pas­sage aux Édi­tions BoNo, en col­lab­o­ra­tion avec le pho­tographe Bruno Tof­fano.- Pho­to & Poésies 2019. Elle a par­ticipé à plusieurs livres collaboratifs
La dis­pari­tion » aux Édi­tions du Tan­ka Fran­coph­o­ne (2018) « Car­ré poé­tique », « L’Encyclopédie extra­or­di­naire », et
Réso­nance 2, aux Édi­tions Jacques Fla­ment (2018)

© Crédits pho­tos (sup­primer si inutile)

Autres lec­tures

Aller en haut