> La Valise poétique : une expérience pédagogique à faire vivre et voyager

La Valise poétique : une expérience pédagogique à faire vivre et voyager

Par |2018-10-09T13:32:43+00:00 5 octobre 2018|Catégories : Essais & Chroniques, La valise poétique|

Les ren­contres, par­fois, vous amènent sur des che­mins de tra­verse où fleu­rissent des idées qu’on aime­rait par­ta­ger… J’avais enten­du par­ler de cette valise iti­né­rante – logi­que­ment, d’ailleurs, sinon une biblio­thèque ou un secré­taire seraient plus appro­priés  – mais elle n’avait pas atteint la région recu­lée où ensei­gner la poé­sie ne pou­vait se faire qu’en pui­sant à ma propre biblio­thèque (for­cé­ment res­treinte par mes propres goûts) et à force de pho­to­co­pies – les cré­dits alloués aux achats de livres ser­vant rare­ment à l’achat de recueils de poé­sie dans les éta­blis­se­ments sco­laires, quel que soit l’intérêt qu’on lui porte – ils sont si maigres, bien sou­vent… 

 

Caspar David Friedrich –
Voyageur contem­plant une mer de nuages, 1818

Et pour­tant, com­ment espé­rer que la poé­sie sorte de la semi-confi­den­tia­li­té dans laquelle elle se trouve si un effort n’est pas por­té dès l’école ? C’est à quoi s’attellent des “mis­sion­naires” – comme Patrick Joquel, qui nous donne dans ce même numé­ro une liste de livres de poé­sie “incon­tour­nables pour la jeu­nesse” et d’autres dont nous aime­rions par­ler dans de futurs numé­ros, ano­nymes fomen­ta­teurs d’ateliers d’écriture, de hap­pe­nings poé­tiques, édi­teurs des tra­vaux de leurs élèves… L’expérience de Monia me rap­pelle aus­si  la docu­men­ta­liste d’un col­lège de Z.E.P avec qui j’aimais tra­vailler, et qui appor­tait dans les classes son “panier de livres frais” : tous les élèves, séduits, repar­taient avec des lec­tures – et s’en sou­viennent encore aujourd’hui… Merveilleuse idée, que cette valise, dont nous parle Monia Biga, et que nous vous livrons, pour qu’elle voyage peut-être demain auprès d’autres élèves…

L’idée de cette valise est née en 2013 d’une conver­sa­tion avec une docu­men­ta­liste du Centre Régional de Documentation Pédagogique de Nice (deve­nu Réseau Canopé en 2015) à qui je fai­sais part de mon éton­ne­ment et de mon regret devant le peu de visi­bi­li­té de la poé­sie, de la poé­sie contem­po­raine en par­ti­cu­lier, dans les média­thèques, librai­ries, médias…

Je lui par­lais d’un pro­jet mené avec des ensei­gnants de toutes les dis­ci­plines au lycée de Savenay (Loire Atlantique) où j’ai tra­vaillé pen­dant 10 ans, autour d’une valise poé­tique consti­tuée et prê­tée par la Maison de la poé­sie de Nantes. L’arrivée de cette valise pen­dant le Printemps des Poètes était un moment pri­vi­lé­gié pour les lycéens, une invi­ta­tion au voyage, à la décou­verte et à l’écoute des voix sin­gu­lières des poètes qui révé­laient et libé­raient leur propre voix, qui les aidaient à trou­ver « la langue natu­relle de ce qu’[ils sont] sans le savoir » (je cite là, Joë Bousquet)

La docu­men­ta­liste m’a alors pro­po­sé de consti­tuer une valise poé­tique pour le CRDP de Nice, selon le même prin­cipe, et m’a lais­sé « carte blanche » pour le choix d’une qua­ran­taine d’ouvrages. Elle m’a aus­si deman­dé de recher­cher des sites, des blogs sur les­quels le lec­teur peut entendre un texte le plus sou­vent dit par le poète. Des pistes d’exploration des ouvrages rete­nus devaient éga­le­ment être pro­po­sées aux ensei­gnants par des pro­fes­seurs de lettres du Rectorat.

Il a donc fal­lu faire des choix (ce fut dif­fi­cile…) selon des cri­tères que je me suis don­nés :
– des poètes que j’aime
– des poètes vivants (depuis 2013, quelques-uns nous ont hélas quit­tés…)
– des poètes dont les écri­tures et les sen­si­bi­li­tés sont variées et qui s’inscrivent dans des cou­rants dif­fé­rents : poé­sie de l’oralité, de la per­for­mance, poé­sie d’humour, poé­sie proche des arts pas­tiques ou écri­vant sur les arts, des poètes ayant un lien avec le sud (afin que les ensei­gnants puissent pro­lon­ger l’étude d’une œuvre par une ren­contre avec l’auteur ou faire appel à lui pour ani­mer un ate­lier d’écriture).
– des poètes dont l’œuvre a été lue et tra­vaillée au cours d’ateliers de lec­ture, d’écriture mis en place à Savenay où nous avons reçu une tren­taine de poètes et actuel­le­ment à Nice, au lycée Estienne d’Orves, Rive Gauche où depuis 2008, les élèves ont eu la chance de ren­con­trer Alain Freixe, Raphaël Monticelli, Sophie Braganti, François Heusbourg, Patrick Joquel, Florence Pazzottu, dont on trouve une œuvre dans la Valise.
– des édi­teurs variés 
– des auteurs étran­gers.

D’autres poètes d’ici et d’ailleurs entre­ront je l’espère dans la Valise 1 au fil du temps, si l’on choi­sit de la faire évo­luer et de la faire vivre…

Berthe Morisot.
Jeune fille lisant, 1888

Poètes vivant dans la Région PACA  ou ayant écrit sur le Sud :

Daniel Biga : L’Afrique est en nous, Livre + CD, L’Amourier

Sophie Braganti : Trilogie : Vrac, Trac, Crac, Gros Textes

Michel Butor : Anthologie nomade, Poésie, Gallimard

Alain Freixe/​Raphaël Monticelli : Pas une semaine sans Madame, L’Amourier

François Heusbourg : Oragie, Mémoire Vive

Patrick Joquel : Croquer l’orange, Pluie d’Etoiles édi­tions

Jean-Louis Maunoury : Guerres et paix, édi­tions Motus

Marcel Migozzi : D’autres étés. Plus au Sud, L’Harmattan

Florence Pazzottu : Petite, L’Amourier

Frédéric-Jacques Temple : Anthologie per­son­nelle, Actes Sud

 

Poètes de l’oralité :

Jacques Rebotier : Description de l’omme, Verticales

Jean-Pierre Verheggen : Ridiculum Vitae, Gallimard

Juan Gris, Le Livre (1913) 

Patrick Dubost alias Armand le Poète Amour tou­jours, Gros Textes

 

Poètes plas­ti­ciens ou en lien avec les arts plas­tiques et le ciné­ma :

Ariane Dreyfus : Les com­pa­gnies silen­cieuses, Flammarion

Paul-Louis Rossi : Cose natu­ra­li, Editions Unes

Pierre Tilman : Tout comme unique, Voix

Fabienne Yvert : Trilogie : Papa part, Maman ment, Mémé meurt, Harpo&

 

Les poètes repré­sen­tant sen­si­bi­li­tés et cou­rants divers de la poé­sie contem­po­raine :

Guy Bellay : Les Charpentières, Eclats d’encre

Mathieu Bénézet : L’Océan jusqu’à toi, Flammarion

Jean-Pascal Dubost : Les Quatre Chemins, Cheyne édi­teur

Philippe Jaccottet : A la lumière d’hiver, Poésie, Gallimard

Vénus Khoury Ghata : Anthologie per­son­nelle, Actes Sud

Bernard Noël : Un livre de fables, Fata Morgana

Jacques Roubaud : Les ani­maux de tout le monde et Les ani­maux de per­sonne, Seghers

Valérie Rouzeau : Pas revoir ; Neige rien, La Table Ronde

James Sacré : Une petite fille silen­cieuse, André dimanche

Jean-Luc Sarré : Poèmes cos­tu­més, Léo Scheer/​Farrago

Franck Venaille : La des­cente de l’Escaut ;Tragique, Poésie Gallimard,

Richard Diebenkorn 1959
Intérieur avec livre
Nelson-Atkins Museum of Art,
Kansas City, Missouri

Quelques poètes étran­gers :

Giuseppe Conte : L’Océan et l’enfant, Jacques Brémond

Antonio Gamoneda : Blues cas­tillan, Corti

Penti Holappa : La voix de l’éléphant, La Feugraie

Antonio Osorio : Les yeux d’Ulysse, La Différence

Aaron Shabtaï : Poème domes­tique, édi­tions de l’Eclat

 Tomas Tranströmer : Œuvres com­plètes, Castor Astral

C.K. Williams : Anthologie per­son­nelle, Actes Sud

 

Deux antho­lo­gies bilingues regrou­pant divers poètes de la Méditerranée :

Voix de la Méditerranée : antho­lo­gie 2010, édi­tions Clapas

Voix vives de Méditerranée en Méditerranée : antho­lo­gie Sète 2012, édi­tions Bruno Doucey


Notes

  1. En prêt aux Établissements abon­nés au Réseau Canopé de Nice, 51 ter ave­nue Cap de Croix[]

mm

Monia Courchet-Biga

Professeur docu­men­ta­liste au lycée Honoré d’Estienne d’Orves de Nice, titu­laire d’une maî­trise de lettres sur Rabelais sous la direc­tion de Clément Rosset. Depuis son entrée dans l’Éducation Nationale en 1980, elle a à cœur de trans­mettre aux élèves le goût des arts et de la langue écrite/​ orale, en co-ani­mant, avec des inter­ve­nants, des ate­liers artis­tiques (écri­ture, théâtre, pho­to…) ; en orga­ni­sant des ren­contres avec des écri­vains en par­te­na­riat avec des ins­ti­tu­tions cultu­relles (Maison des Écrivains de Paris, Maison de la Poésie de Nantes, Librairie Masséna de Nice…).

Elle a par­ti­ci­pé à la rédac­tion de Poétiquement l’autre, ouvrage  où se côtoient poèmes, œuvres plas­tiques et pistes péda­go­giques, édi­té par le CRDP de Nice en 2010.

X