> Le silence de ces espaces

Le silence de ces espaces

Par | 2018-05-23T18:34:36+00:00 27 septembre 2013|Catégories : Blog|

 

Dans l'immensité sans lieu
invrai­sem­blance d'une pla­nète féconde
défiant la nuit sans mots de la matière.

Enfant,
toi qui ne sais pas la vio­lence du ver­tige
et crois en la soli­di­té du monde
cours encore entre les murs blancs de l'été
pieds nus contre la terre.
A l'ombre d'une grange, au plein du jour
recueille la danse des insectes
qui fouillent la brû­lure des heures.
Couche-toi avec les blés quand vient l'oblique de la lumière.

Dieu est mort, dit-on
peut-être a-t-il seule­ment très froid
tan­dis que tou­jours plus s'éloignent les étoiles.

Mais le rire de l'homme peut réchauf­fer l'énergie noire.
 

X