> Abderrahmane Djelfaoui

Abderrahmane Djelfaoui

2017-12-30T16:14:14+00:00

Né en 1950 à Belcourt, Alger.

Il a été cinéaste docu­men­ta­riste puis jour­na­liste de grand repor­tage avant de se consa­crer à l’écriture poé­tique au début des années 2000.

Principaux écrits :

  • Bab El Oued ville ouverte,  Ed. Paris Méditerranée, 1999.
  • Poètes des désert, Editée par La Fondation Déserts du Monde, Alger, 2006
  • Nedjai à Nedjai, une odys­sée, Edition Dalimen, Alger, 2007
  • ô ville de cent lieux, ville noire », poé­sie, Ed. Espace Libre, Alger, 2008
  • NIGHT WATCH, poèmes tra­duits à l’anglais par Andrea Moorhead ; Red Dragon Press, Minnesota, USA, 2009
  • La mer vineuse (disait l’aveugle), poé­sie ; Edition L. de Minuit, Alger, 2012
  • Mona monau­rore, la sep­taine d’amour ; poé­sie, Edition Espace Libre, Alger, 2012
Abderrahmane Djelfaoui (photo Fatiha Ouyed)

© pho­to :  Fatiha Ouyed.

Autres lec­tures

Les 43 ans de la revue Osiris

  Il faut reve­nir à l’extrême qua­li­té de la com­po­si­tion de cette revue de poé­sie inter­na­tio­nale. Dès la cou­ver­ture, le col­lage puis­sant de Robert Moorhead (effec­tué à par­tir de l’interprétation his­to­rique d’une majus­cule [...]

Sommaires