Dominique Bergougnoux, En bas dans le square…

2018-03-01T18:04:36+01:00

En bas dans le square on entend
Des pétards
Des brisures
De voix et de verre blanc
Une flasque se brise
Les bais­ers ont roulé sous un banc sale
Canettes de bière tas de mégots 
La fête est finie

Dans l’é­corce impassible
Un cœur brut
S’écorche

Sous le couteau rouillé
Des amours anonymes

 

 

* * *

 

 

Avant la cendre
Il y aura eu la pesée des bûch­es dans l’âtre
Le tan­go nu des flammes à talons ardents
L’ondoiement vif du rouge entre les plis
Des crépite­ments tendres
Des feule­ments souples
Et l’abandon hyp­no­tique du bois
A sa chute moelleuse…
Des­tin de fumées, de pous­sière et d’écorces
Douceur du gris
Des cendres
Tout
Consumé

 

 

* * *

 

 

Oh ! être un oiseau bleu
Se blot­tir dans l’or fauve des feuilles
La tête dans le doux et la tiédeur des plumes
Fer­mer les paupières du jour

Oubli­er le froid qui mord
Le vent qui ploie
L’arbre et le nid

Etre
Un reposoir d’ailes à déployer
Un rêve d’ailleurs d’îles sous le vent
Une boule de vie duveteuse
Un atome léger et dense
L’esquisse d’un des­tin migrateur
Tracé dans la ful­gu­rance du ciel

Un envol en suspens
Entre deux mondes…

 

 

* * *

 

 

flèche d’un vert cru
fend le matin morne et gris
– l’envol des perruches

 

 

* * *

 

 

Là, sous mon pied
Au clair de la lune improbable
Et d’un réver­bère jaune
Dans un car­ré de vert urbain
Ren­con­tre insolite
Métaphorique­ment assortie
Un héris­son tout apeuré
Et mon cha­grin en boule
Bardé de piquants.

Présentation de l’auteur

Dominique Bergougnoux

Domi Bergoug­noux a tou­jours lu et écrit de la poésie.

Enfant, elle avait écumé tout le ray­on poésie de sa bib­lio­thèque munic­i­pale en région parisi­enne, des clas­siques jusqu’aux tra­duc­tions de poètes du monde entier.

Elle a exer­cé plusieurs métiers, dont celui de pro­fesseur de let­tres. Après des années con­sacrées au théâtre et au chant, elle est rev­enue à l’écriture pour tenir debout pen­dant l’hospitalisation de son fils en psychiatrie.

De cette péri­ode est né un pre­mier recueil « Où sont les pas dansants » en 2017, auquel la revue Pos­si­bles a con­sacré un arti­cle en mars 2018.

Depuis 2016, ses textes sont pub­liés régulière­ment dans des revues et des blogs : Lichen, 17 sec­on­des, Le Cap­i­tal des Mots, Recours au poème, L’Ar­dent Pays, Orna­to, Dix Vins blog, Poésie Pre­mière… Elle a par­ticipé à des ouvrages col­lec­tifs de l’ate­lier de François Bon aux édi­tions Tiers Livre : « Dans les maisons incon­nues » en 2016 et « La nuit » en 2018, de haïkus aux édi­tions Graine de Vent « L’Herbier » (2017) et « Empreintes » (2018) et plus récem­ment « Dans la clarté som­bre des réver­bères » aux édi­tions Jacques Flament.

Elle a pub­lié en févri­er 2020 un recueil « Dans la tempe du jour » aux édi­tions Alcyone.

Un livre d’artiste « Il faut appren­dre à vol­er » a été imprimé par les édi­tions Al Man­ar au print­emps 2020, en col­lab­o­ra­tion avec le cinéaste et plas­ti­cien Jean-Denis Bonan qui a réal­isé des pein­tures découpées en lien avec des poèmes extraits d’un recueil à paraître en 2021.

 

 

 

Dominique Bergougnoux
Aller en haut