Accueil> Sonia Elvireanu, Clarté intérieure et autre poèmes

Sonia Elvireanu, Clarté intérieure et autre poèmes

Par |2019-09-06T19:09:41+02:00 6 septembre 2019|Catégories : Poèmes, Sonia Elvireanu|

Clarté inté­rieure

 

La mer,
seule
au bout du ciel

écrou­lé en nous
comme  une pluie
lim­pide de l’été,

sous le clair de lune,
elle hume l’encens
et la myrrhe en nous.

 

Tant de commencements

 

Au-delà de tout
ce que l’on sait
ou que l’on ne connaît pas
c’est le commencement,

le mys­tère
qui vient vers nous
embrouillé
d’étranges émois,

le temps
qui fait frémir
les mondes vierges
en nous,

l’éternité
avec son cortège
de vies
oubliées,

leur envie
de naître,
de vivre
en nous,

nos mondes,
le mys­tère de tant de
com­men­ce­ments enterrés
par le temps.

 

 

Psaume

 

Le mur­mure dou­lou­reux de la terre,
racine primordiale,

la sève fait mon­ter du tréfonds
les eaux souf­frantes en moi,

silence illu­mi­né,
mur­mure divin,

le ruis­sel­le­ment de la vie
sur la rive blanche de lumière,

le silence de la terre,
le chant de la lumière :

psaume de l’illumination.

 

Le souffle du ciel

 

La lumière blanche
du ciel ruisselait

dans les pierres
elle s’enfonçait

comme les eaux
dans leur lit elle susurait

et le rêve
s’éveillait

du som­meil
de la terre.

 

 

 

Présentation de l’auteur

Sonia Elvireanu

Sonia Elvireanu. Poète, roman­cière, cri­tique lit­té­raire, essayiste, tra­duc­trice, membre de l’Union des écri­vains rou­mains. Études : Université Babeş-Bolyai de Cluj-Napoca, Faculté de lettres. Doctorat en phi­lo­lo­gie avec une thèse sur l’exil. Professeur de fran­çais asso­cié à l’Université tech­nique de Cluj-Napoca, Roumanie. Membre du Centre de recherche de l’imaginaire « Speculum » et du Centre de recherches phi­lo­lo­giques pour le dia­logue mul­ti­cul­tu­rel, Université « 1 Decembrie 1918 », Alba Iulia, ani­ma­trice cultu­relle dans l’association fran­­co-rou­­maine AMI, membre de la Fédération inter­na­tio­nale des pro­fes­seurs de fran­çais (FIPF), fon­da­trice du cénacle lit­té­raire « Jacques Prévert » d’Alba Iulia.

Oeuvre : Le silence d’entre les neiges, Paris, l’Harmattan, 2018 ; Ion Vinea, Cent et une poé­sies, Bucureşti, Editura Academiei Române,2018 ; Au fil d’Ariane, Iaşi, Ars Longa,2017 ; Umbrele cur­cu­beu­lui/​​ Lesombres de l’arc-en-ciel, Iaşi, Ars Longa, 2016 ;Printre pri­vi­ri de nuferi/​​ Àtra­vers des regards de nénu­phars, Bucureşti, eLiteratura, 2015 ; Métamorphose,Iaşi, Ars Longa, 2015 ; Rodica Braga : la repré­sen­ta­tion de l’intériorité,Bucureşti, eLiteratura, 2015 ;Între Răsărit şi Apus/​​ Entre le Lever et le Coucher, Iaşi, Ars Longa, 2014 ; Le visage sombre de Ianus, Iaşi, Tipo Moldova,2013 ; Singurătatea irisului/​​ La soli­tude de l’iris, Sibiu, Imago,2013 ; Gabriel Pleşea, Une pers­pec­tive sur l’exilrou­main, Sibiu, Imago, 2012 ; Dincolo de lacri­mi/​​ Au-delà des larmes, Sibiu, Imago,2011 ;Le retour de l’exildans le roman « L’Ignorance » de Milan Kundera (2011), À l’ombre des mots, Sibiu, Imago,2011 ; Temps pour deux, Alba Iulia, Gens latina,2010 .

Traductions : Marian Drăghici, lumière, dou­ce­ment, Paris, l’Harmattan, 2018 ; José Maria Paz Gago, Manuel pour séduire les prin­cesses, Scopje, Poetiki, 2010 ; Michel Ducobu, Siège sage. Quatrains pour la méditation/​​ Loc calm. Catrene pen­tru medi­taţie, Iaşi, Ars Longa, 2015 ; Denis Emorine, De toute éternité/​​ Dintotdeauna, Iaşi, Ars Longa,2015.

Prix :  Prix de poé­sie « Aron Cotruş, Les ombres de l’arc-en-ciel(2017); Prix de tra­duc­tion, Denis Emorine, De toute éter­ni­té (2016) ; Prix « Le voya­geur », début en roman Métamorphose(2015) ; Prix d’essais : Rodica Braga : la repré­sen­ta­tion de l’intériorité (2016),Le visage sombre de Janus (2014); Prix de cri­tique lit­té­raire, À l’ombre des mots (2012) ; Premier Prix de tra­duc­tion au Festival inter­na­tio­nal « L. Blaga », Sebeş, 2008 ; Premier Prix de lit­té­ra­ture com­pa­rée au concours « La Belgique romane », Bruxelles, 2006 ;  IV-e place au concours de prose « Le Tour du monde en 80 textes », Paris, 2004.

En antho­lo­gies : Liens et entre­lacs. Poètes du monde, Wroclaw, 2018 ; O limbă, un neam,Târgovişte, 2018 ; Giovanni Dotoli, Encarnación  Medina Arjona, Mario Selvaggio, Entre ciel et terre, L’olivier en vers. Anthologie poé­tique, Roma, Edizioni Universitarie Romani, 2017 ; Le prin­temps des méta­phores,Galaţi, Editura InfoRapArt, 2015 ;Les Anthologies de la revue Seul. Poésie,Târgovişte, Ed. Singur, 2014 ;Les Anthologies de la revue Seul. Prose,Târgovişte, Ed. Singur, 2014;Laurenţiu Bădicioiu, Romeo et Juliette  àMizil. Anthologie de poé­sie et d’épigramme, Bucureşti, RBA Media,2012 ;J’écris. Anthologie de vers, Alba Iulia, Gens lati­na, 2010.

En volumes col­lec­tifs des col­loques inter­na­tio­naux (sélec­tion): 

Le retour à Ithaque dans la lit­té­ra­ture de l’exil, Annales Universitatis Apulensis , Series Philologica, 18, tom 2, 2017. Vintilă Horia, Un pen­seur pour le troi­sième mil­lé­naire (coord. Georgeta Orian, Pompiliu Crăciunescu, Eiko, 2017); Incursions dans l’imaginaire. Imaginaire, iden­ti­té et alté­ri­té en lit­té­ra­ture, vol. 8, Alba Iulia, Editura Aeternitas, 2017 ;Incursions dans l’imaginaire. Approches de la pers­pec­tive de la lit­té­ra­ture com­pa­rée, vol. 7, Alba Iulia, Editura Aeternitas, 2016 ; Incursions dans l’imaginaire. Mythe, musique, rituel. Mutations des noyaux nar­ra­tifs, vol. 6, Alba Iulia, 2015 ; Norman Manea, Loin et près, Târgu-Mureş, Editura Arhipelag XXI, 2014 ; Incursions dans l’imaginaire. Imaginaire et illu­sion. Cahiers de l’Echinox, vol.23, Cluj-Napoca, 2012 ; Études huma­nisteset pers­pec­tives inter­cul­tu­relles, Târgu Mureş, Editura Universităţii “Petru Maior”, 2011 ; Communiquer, Échanger, Collaborer en fran­çais dans l’espace médi­ter­ra­nien et bal­ka­nique,Athènes, Université d’Athènes, 2011 ; Incursions dans l’imaginaire. Du corps ima­gi­né au corps repré­sen­té, vol. IV, Alba Iulia, Editura Aeternitas, 2010 ;  Faire vivre les iden­ti­tés fran­co­phones. Actes du 12-e congrès mon­dial de la FIPF, Québec 2008, Krakow, Les presses de Zakład Graficzny Colonel s.c., 2009 ;  Proceeding The First International Conference on Linguistic and Intercultural Education, Alba Iulia, Editura Aeternitas, 2008 ; Le fran­çais, une langue qui fait la dif­fé­rence. Actes du pre­mier Congrès euro­péen de la FIPF, Vienne2006, Krakow, Les presses de Zakład Graficzny Colonel s.c., 2008 ; Évaluation alter­na­tive, Cluj-Napoca, Editura Dacia, 2005 ; Les méthodes de la pen­sée cri­tique, Cluj-Napoca, Editura Dacia, 2004. 

Essais, chro­niques, comm­men­taires cri­tiques, poèmes, prose dans les revues : Mondes fran­co­phones, Francopolis, Traversées, Concerto pour marées et silence, Tric-trac, Rupkatha, Dialogues et cultures, Théorie et Pratique, Nouvelle Approche du fran­çais, Viaţa româ­nească, România lite­rară, Luceafărul de dimi­neaţă, Convorbiri lite­rare, Vatra, Familia, Euphorion, Tribuna, Apostrof, Steaua, Verso, Caietele Echinox, Nord lite­rar, Argeş, Annales Universitatis Apulensis, Boema, Baaadul lite­rar, Gând româ­nesc, Pietrele Doamnei, Glasul, Claviaturi, Mistral, Messager.

En dic­tion­naires :

Ioan Holban(coord.), Dictionnaire des écri­vains rou­mains contem­po­rains, Iaşi, Tipo Moldova, 2016, vol. IV.

Irina Petraş, Écrivains de la Transylvanie. Dictionnaire cri­tique illus­tré, Cluj-Napoca, Editura Editura Eikon, Cluj-Napoca, 2014.

Dictionnairedes écri­vains de la filiale Alba-Hunedoara de l’Union des Écrivains de Roumanie, Sebeş, Editura Emma Books, 2016.

En Histoires de la lit­té­ra­ture roumaine : 

Une autre sorte d’histoire de la lit­té­ra­ture rou­maine contem­po­raine, Ed. Singur, Târgovişte, 2013.

Préfaces

Denis Emorine, La mort en berne, Genève, Editions  5 sens, 2017.

Denis Emorine, De toute éternité/​​ Dintotdeauna, Iaşi, Ars Longa, 2015.

Gheorghe Jurcă, La cap­ti­vi­té de la soli­tude, Cluj-Napoca, Grinta, 2014.

Postfaces

Marian Drăghici, lumière, dou­ce­ment. Traduction en fran­çais et pré­face de Sonia Elvireanu, Paris, Harmattan, 2018.

Rodica Chira, Ma mai­son en verre, Iaşi Ars Longa, 2018.

Aurel Pantea, Blanca. Traduction en fran­çais de Marcela Hădărig, Grinta, 2017.

Anca Sas, Momentom,Alba Iulia, Altip, 2017.

Avant-pro­­pos : Michel Ducobu, Siège sage. Quatrains pour la méditation/​​ Loc calm. Catrene pen­tru medi­taţie, Iaşi, Ars Longa, 2015

 

 

Autres lec­tures

Go to Top