CeeJay, 697 Ce que je sais 

2018-01-26T22:31:35+01:00

Que savons-nous des larmes de l’arbre
De la couleur du sang de la pierre
Les âmes des corps célestes sont-elles éternelles.
Que savons-nous du désir des trous noirs
De l’épuise­ment de la terre à la tâche perpétuelle
Les mys­tères sont-ils des entités.
Que savons nous vrai­ment de nous
De notre présence les uns auprès des autres
Y a‑t-il une ligne qui relie toutes nos existences .
??? ???
Moi je sais les pleurs des animaux
La sen­si­bil­ité extrême des végétaux
La souf­france des mon­tagnes à émerger.
Je sais que le papil­lon ignore qu’il était chenille
Que les maisons gar­dent nos traces dans leur murs
Le voy­age hors des corps pour un dernier adieu.
Je sais que la mer est vivante
Que les vents ense­men­cent les terres
L’e­sprit capa­ble de mille fois plus de pouvoir.
!!! !!!

Présentation de l’auteur

CeeJay

Jean-claude Crom­me­lynck dit Cee­Jay (1946-novem­bre 2020)

Né à Brux­elles en1946, pub­lié dans plusieurs revues de poésie en Europe, au Maroc et aux USA, traduit en français, russe et en anglais.

Édi­tion en 2014 chez Mael­ström Révo­lu­tion d’un pre­mier recueil de poésie, Bombe voy­age bombe voy­age . En 2015 Poèmes traduit en anglais dans un n° spé­cial qui lui est con­sacré: MGV2 Issue 81, Irlande. 2017

Suiv­ent Le Prophète du Néant recueil de poésie soufi pour réc­on­cili­er l’Orient et l’Occident avec 13 tra­duc­tions en arabe chez Mael­ström, 2019,  Der­rière les paupières…L’immensité aux édi­tions de l’arbre à Paroles d’ Amay, et le recueil L’Ar­bre de vie  en févri­er 2020 aux édi­tions du Coudrier.

 

CeeJay
Aller en haut