CeeJay, New world, extraits

Par |2019-11-19T16:38:31+01:00 6 novembre 2019|Catégories : CeeJay, Poèmes|

1032 New world III                 (Repos du maquis)

 

Som­bres jours amnésiques de rêves censurés
forêts où nous passons
où nos aïeux sont eux-mêmes passés
où nos enfants  et leurs enfants
eussent aus­si dû passer
en passe de devenir souvenirs
irréels, fab­uleux et mythiques.

Un pied dans le songe
le funam­bule sur le faîte du toit
en équili­bre déambule
l’autre pied dans la tombe 
bras tendus
vers l’infini
ce tun­nel de rêve éveillé
où il se sent tomber
avec au cœur un ver­tige d’enfant
puis, s’en revient à la vie oubliée.

 

 

∗∗∗

1033 New world IV                (Les misérables)

 

Sans revenir à la vie oubliée.
libre se pense le pris­on­nier qui dort.
La pous­sière étanche sa soif
du sang de l’innocent ver­sé jour après jour
par les houles de haine.
Enchevêtrement des mondes
les uns à tra­vers d’autres
passés, à venir et si peu présents.
Sans domi­ciles et ambulants
con­fon­dus dans une même misère.
Sans famille du jour à des années lumières
du roman­tisme mis­érable de Hugo.
Enfants errant seuls dans les mon­des hostiles
et incon­nus où ils sont proies de la chasse.
Vieux oubliés jetés aux mouroirs
ou finis­sant sur les trottoirs
immo­biles, aux maisons, affaissés

∗∗∗

1034 New world V                (Veni Venise Vici)

 

Sérénis­sime aux maisons affaissées
que le canal gondole
ourlant ses vagues
aux pas­sages des « palaces » flottant
hauts de cinquante étages.
Lagune qui soupire sous les ponts
où pour­ris­sent les mots
sous le ciel de nuit
tel sur­face océane où l’on surnage
avec sa bijouterie scintillante
qui ajoute au charme
comme une pub à la télé.

Se baladent nos corps peu glorieux
faits d’épouvante et de faits d’armes
dans les étroits coupe-gorges
des garages à gondoles.
Flambe Venise s’enfonçant aux abysses
La seule bar­que qui reste est celle de Charon.
Entre deux eaux
le Canalet­to char­rie les noyés disloqués
aux mem­bres d’algues longues
qui s’enroulent aux piliers
enlacés par les bras du courant.

 

∗∗∗

1035 New world VI                (Génocide)

 

Dans les bras des courants troubles
emmené le monde est un théâtre
où le temps se déroule à l’envers
par le trou du souffleur
il nous dicte ce qu’il ne faut pas faire.
La mort en nous se dissimule
et comme un fantôme
s’écrit avec le sang de ses victimes
en guipure qui cou­vre le monde.
À fouiller le silence
on s’aperçoit qu’il est assourdissant.
Déboulent les boucliers
armures robotiques
balles qui éborgnent
mains arrachées
corps piétinés
afin que notre frousse en une autre se change.
La paix se nomme la peur désormais
tous nous rêvons de refuges
quelque part dans l’infini
sachant qu’ici il n’y en a plus.
Le vent des ordres noirs
se glisse sous nos portes d’insurgés
der­rière lesquelles 
nous attend le géno­cide final.

 

 

∗∗∗

1035 New world VII                (Requiem)

 

Nous attend le final oubli
notre passé est confiné
au gre­nier de nos mémoires
entoilé d’araignées
au venin d’oubli.

L‘antérieur a fini par se nier
le sel de l’horreur
fait pleur­er nos yeux.
Bal­lent des corps
cra­vatés de chanvre
par-dessus les mandragores
fruits étranges des potences.

Mains ser­rées sur l’obole
qui pay­era le passage.
Requiem signé d’une plume
d’ange chu
pour adoucir l’horreur.

 

Présentation de l’auteur

CeeJay

Jean-claude Crom­me­lynck dit Cee­Jay (1946-novem­bre 2020)

Né à Brux­elles en1946, pub­lié dans plusieurs revues de poésie en Europe, au Maroc et aux USA, traduit en français, russe et en anglais.

Édi­tion en 2014 chez Mael­ström Révo­lu­tion d’un pre­mier recueil de poésie, Bombe voy­age bombe voy­age . En 2015 Poèmes traduit en anglais dans un n° spé­cial qui lui est con­sacré: MGV2 Issue 81, Irlande. 2017

Suiv­ent Le Prophète du Néant recueil de poésie soufi pour réc­on­cili­er l’Orient et l’Occident avec 13 tra­duc­tions en arabe chez Mael­ström, 2019,  Der­rière les paupières…L’immensité aux édi­tions de l’arbre à Paroles d’ Amay, et le recueil L’Ar­bre de vie  en févri­er 2020 aux édi­tions du Coudrier.

 

CeeJay
Aller en haut