Mathieu Hilfiger, La brêche

2017-12-28T20:18:49+01:00

Le mai­gre bosquet n’a pas fleuri, le tilleul non plus.
On cherche plutôt les arbres jeunes – mais pas trop :
avec leur tronc en sueur, on se fait des arcs.

À la lisière, les bûcherons sont passés à l’acte.
Bien­tôt on se perd dans la nécro­p­ole rousse.
Où se dressent les solides branch­es ? Sur la car­casse mammouth.
Les tiges légères, on en fait des flèches.

Ce sont les arbres qui nous four­nissent en armes,
car il y a tou­jours quelqu’un qui nous menace.
Mais vite, nos traits à peine biseautés, on se dégonfle.
On ne joue plus, il faut pass­er à table,
et ravaler sa colère et sa peur avec la soupe.

(extrait de D’une craie qui s’efface, 2008, L’Harmattan)

 

 

Présentation de l’auteur

Mathieu Hilfiger

Math­ieu Hil­figer, né en 1979 à Stras­bourg, crée une œuvre poly­mor­phe sans dis­crim­i­na­tion de formes : poèmes en vers et en prose, théâtre, frag­ments, pros­es, arti­cles, lec­tures, entre­tiens, etc., sou­vent présen­tés dans de nom­breux ouvrages et revues (dont la Revue des Belles-Let­tres, Osiris, Arpa, Nunc, Pas­sage d’encres, Thau­ma, Phoenix, Le Coq-Héron, Les Cahiers du sens et Recours au poème). Il s’intéresse par­ti­c­ulière­ment à la ques­tion de l’origine, qui tra­verse toute son œuvre, jusqu’à la pré­pa­ra­tion d’une thèse de doc­tor­at en littérature.

Il dirige la mai­son d’édi­tion lit­téraire Le Bateau Fan­tôme (http://lebateaufantome.com), dont les titres sont conçus et imprimés en France sur des papiers écologiques d’excellence. Livres parus en 2017 : Ful­mi­na­tions (Hen­ry, poésie) et Aux Archives (Édilivre, théâtre). Il dirige égale­ment les édi­tions Le Bal­let Roy­al ( www.leballetroyal.com).

À paraître en 2018 : Sam­son sur la colline (Thot, théâtre) et Braver la nuit (Le Silence qui roule, poésie).

© photo Isabelle Poinloup

Œuvre

  • Ful­mi­na­tions, Hen­ry, 2017 (poésie)
  • Aux archives, Édilivre, 2017 (théâtre)
  • Les Rési­dents, Thot, 2016 (théâtre)
  • L’Aube ani­male, Recours au poème édi­teurs (e‑book) et en tirage de tête hors com­merce, 2015 (poésie)
  • De jour comme de nuit, avec Pierre Dhain­aut, Le Bateau Fan­tôme, 2014 (poésie et entretien)
  • D’une craie qui s’efface suivi de Reflets et Dis­grâce, L’Harmattan, 2009 (poésie)
  • Let­tres touchées, Pier­ron, 2003 (poésie)

Autres lectures

Aller en haut