> Visiteurs aux portes du jardin

Visiteurs aux portes du jardin

Par | 2018-02-24T12:47:32+00:00 5 décembre 2012|Catégories : Blog|

 

1.

Pareils à ces arbres qui voyagent dans les textes
ils se mettent en marche à la lueur des aman­diers
pres­sés d’atteindre l’eau qui flambe
depuis un mil­lé­naire
dans un vil­lage en mal d’oiseaux
et qui à contre-orage repart à vide.
Visiteurs aux portes du Jardin
leur cercle s’élargit
comme des chats miroi­tants
que des­sine la peur sur les murs
des cathé­drales aban­don­nées.

2.

Toujours la même ligne infran­chis­sable
tou­jours la même errance le même mort
la même griffe la même bles­sure
une botte sur le cœur
et cette lune qu’ils tiennent ser­rée entre les dents
et ce soleil qu’ils ren­versent dans une tasse de sang
pour lire l’avenir
tan­dis que leurs yeux de liège conti­nuent
d’étayer le der­nier rem­part.

3.

De quel euca­lyp­tus sont-ils ori­gi­naires ?
de qui sont-ils la quête
la tra­ver­sée le songe ?
Flûtes tra­ver­sières
ils se saoulent d’eux-mêmes
et s’étalent sem­blables à des algues.

4.

Visiteurs
ils s’envolent et rede­viennent la Ville
cré­pus­cu­laire ou étoi­lée
puis ils écrivent leur nom
sur un qui­gnon de pain
ou l’écorce d’une man­da­rine
en atten­dant un ren­fort de lau­riers-roses.