> Adonis, Miroir d’un tyran

Adonis, Miroir d’un tyran

2017-12-30T22:09:43+00:00

 

Épi par épi,
N’en lais­sez aucun…
Cette mois­son est notre para­dis retrou­vé,
Notre pays à venir.

Déchirez les cœurs avant les poi­trines,
Arrachez les racines,
Changez cette glèbe
Qui les a por­tés.
Effacez un temps, qui a nar­ré leur his­toire,
Effacez un ciel qui s’est incli­né sur eux,
Épi par épi,

Afin que la terre revienne
À son état pre­mier…

Épi par épi…

Présentation de l’auteur

Adonis

Adonis est né en Syrie en 1930. Après des études de Lettres et de Philosophie, il quitte Damas pour Beyrouth où il obtient la natio­na­li­té liba­naise. En 1957, Adonis fonde un groupe et une revue épo­nyme, Ch’ir (Poésie), actifs jusqu’en 1964. En 1968, il fonde la revue Mawâqif (Positions), revue immé­dia­te­ment inter­dite dans le monde Arabe qu’Adonis dirige durant 30 ans. En 1985, il s’installe à Paris et obtient le prix Goethe en 2011.  
Bibliographie :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Adonis_(po%C3%A8te)
 

Adonis

© Crédits pho­tos Wikipédia

Œuvres

  • 1954 – La terre a dit
  • 1957 – Premiers poèmes
  • 1958 – Feuilles dans le vent
  • 1961 – Chants de Mihyar le Damascène
  • 1971 – Tombeau pour New York
  • 1975 – Singulier
  • 1982 – Le Livre des migra­tions, pré­face de Salah Stétié, édi­tions Luneau-Ascot
  • 1983 – Ismaël
  • 1984 – Les Résonances, les Origines, éd. Les Cahiers des Brisants
  • 1985 – Kitab al-Hisar (Le Livre du siège)
  • 1988 – Célébrations, Éditions de La Différence, tra­duit par Anne Wade Minkowski
  • 1990 – Le Temps des villes
  • 1990 – Célébrations 2, gra­vures de Assadour, Éditions du palimp­seste
  • 1991 – Mémoire du vent (Poèmes 1957-1990)
  • 1997 – Toucher la lumière, édi­tions Fata Morgana, 1997 et Imprimerie nationale/​​Actes Sud, 2003.
  • 2000 – Le Poème de Babel, avec des encres de Claude Garanjoud, édi­tions Voix d’encre
  • 2009 – La Forêt de l’amour en nous
  • 2012 – Chroniques des branches, coll. « Orphée », Éditions de la Différence, 2012.
  • 2015 – Prends-moi, chaos, dans tes bras, Mercure de France
  • 2016 – Jérusalem, Mercure de France, tra­duit par Aymen Hacen

Autres lec­tures

Adonis, Chroniques des branches

Ce très beau recueil de poèmes d’Adonis com­mence par une pré­face enthou­siaste signée Jacques Lacarrière, moment de lec­ture émou­vant que la décou­verte d’un texte incon­nu de l’écrivain décé­dé en 2005. Ce der­nier évoque le [...]

X