Carole Carcillo Mesrobian, Alain Brissiaud, Octobre

Par |2021-02-06T11:05:11+01:00 6 février 2021|Catégories : Alain Brissiaud, Carole Carcillo Mesrobian, Critiques|

« L’impossible distance irréductible de l’existence » Un échange épistolaire poétique pour dire « l’impossible distance irréductible de l’existence ». Là où des lettres de feu pourraient suffire, [...]

Carole Carcillo Mesrobian et Alain Brissiaud, Octobre

Par |2021-01-06T03:13:04+01:00 5 janvier 2021|Catégories : Alain Brissiaud, Carole Carcillo Mesrobian, Critiques|

Octobre a pour titre un mois, celui qui « a épousé le déclin des vendanges » (page 35). Il ouvre et ponctue plusieurs pages, comme un signe temporel et symbolique. [...]

Agencement du Désert – Quand le feu irascible se dompte dans la forme

Par |2020-09-06T20:34:10+02:00 6 septembre 2020|Catégories : Carole Carcillo Mesrobian, Critiques|

La poétesse Carole Mesrobian appartient à cette catégorie des « Voleurs de Feu » chez qui tout devenir poétique se fait traversée de l'âme et du réel. Agencement du Désert, [...]

Carole Carcillo Mesrobian, Ontogenèse des bris

Par |2020-03-08T13:42:56+01:00 6 mars 2020|Catégories : Carole Carcillo Mesrobian, Critiques|

Dès son titre (oxymorique), Ontogenèse des bris - qui fait l'économie de l’article et ainsi se relie d’entrée aux textes initiatiques soulevant depuis les lames de fond les « vagues [...]

Carole Carcillo Mesrobian, À part l’élan

Par |2019-06-23T08:03:58+02:00 4 juin 2019|Catégories : Carole Carcillo Mesrobian, Critiques, Jean-Jacques Tachdjian|

Carole Carcillo Mesrobian, À part l’élan Poésie vivante comme le mot vivant vacille au couchant. Carole Merosbian offre, dans cet ouvrage fugueur décousu recousu, [...]

Yannick Torlini, Bernard Desportes, Carole Carcillo Mesrobian

Par |2019-01-04T11:41:48+01:00 4 janvier 2019|Catégories : Bernard Desportes, Carole Carcillo Mesrobian, Critiques, Yannick Torlini|

Yannick Torlini – Ce n’est rien Le dernier ouvrage de Yannick Torlini est présenté comme un récit-poème sur le site des éditions TARMAC. Pas étonnant quand on sait [...]

Carole Carcillo Mesrobian, Aperture du silence

Par |2018-09-02T20:27:56+02:00 4 septembre 2018|Catégories : Carole Carcillo Mesrobian, Critiques|

Sous la cicatrice une blessure, sous la blessure, la peau du temps Toutes les frontières froissées, emparées, et cette première aube, cicatrice ouverte, blessure reconnue dans « le creux [...]

Aller en haut