> Claudine Bertrand : Deux poèmes sur l’Afrique

Claudine Bertrand : Deux poèmes sur l’Afrique

2019-08-04T18:25:19+02:00

On ne sait quand com­mence le voyage peut-être était-il déjà amor­cé avant de fou­ler la terre Afrique mais on sait qu’il est conte­nu dans chaque seconde comme une attente.

 

 

Le tis­su de nos vies
file sans reprise
ouvre un espace
où s’y glis­ser
comme les mots
qui défilent à la queue leu leu
en débâcle en orage
ou flam­bée de sons

Publié dans l’anthologie Chant de plein ciel – Voix du Québec

⇒ Lien vers le bon de com­mande

 

Présentation de l’auteur

Claudine Bertrand

Claudine Bertrand est une poé­tesse cana­dienne née en 1948 à Montréal, au Québec.

Elle est l’auteure d’ouvrages poé­tiques et de livres d’artiste au Québec et à l’étranger, dont Une main contre le délire (fina­liste en 1996 au Grand Prix du Festival inter­na­tio­nal de la poé­sie de Trois-Rivières), L’amoureuse inté­rieure (Prix de poé­sie 1998 de la Société des écri­vains cana­diens), Tomber du jour, Le corps en tête (prix Tristan-Tzara 2001), L’énigme du futur (Prix Saint-Denys Garneau en 2002 livre d’artiste avec la plas­ti­cienne fran­çaise Chantal Legendre). Elle a été lau­réate du Prix Femme de mérite 1997 et médaillée d’or du Rayonnement cultu­rel.

Elle est Fondatrice de la revue Arcade, elle la dirige de 1981 à 2006 et a créé le Prix de la relève Arcade (1991).

Depuis les années 1970, elle col­la­bore à plu­sieurs revues lit­té­raires : Montréal now !, Intervention, La nou­velle barre du jour, Les écrits, Hobo-Québec, Possibles, Rampike, Doc(k)s, Mensuel 25, Moebius, Estuaire, Écritures, Tessera, Bacchanales, et Acte Sud, Jardin d’essai, Pourtours et Travers (France).

[Source : Wikipédia]

© photo Isabelle Poinloup

© Josée Lambert

Recueils de poésie

  • Idole errante, récit poé­tique, Montréal, Éditions Lèvres Urbaines, 1983.
  • Memory, scé­na­rio poé­tique, Montréal, la Nouvelle Barre du Jour, 1985.
  • Fiction-nuit, poé­sie avec quatre des­sins de Monique Dussault, Saint-Lambert, Éditions Le Noroît, 1987.
  • La Dernière Femme, poé­sie avec une lino­gra­vure de Célyne Fortin, Saint-Lambert, Éditions Le Noroît, 1991 (tirage épui­sé) 2e édi­tion bilingue tchèque et fran­çaise, tra­duc­tion de Jana Boxberger, Prague, Protis, 2000.
  • La Passion au fémi­nin, entre­tiens, coau­teur avec Josée Bonneville, Montréal, XYZ Éditeur, 1994.
  • Une main contre le délire, poé­sie, avec une illus­tra­tion de Roch Plante, Montréal/​​Paris, Le Noroît/​​Erti édi­teur, 1995.
  • L’Amoureuse inté­rieure, sui­vi de La mon­tagne sacrée, poé­sie, avec quatre ori­gi­naux de Roland Giguère, Montréal/​​Paris, Le Noroît/​​Le Dé Bleu, 1997, * Prix de la Société des Écrivains Canadiens, Prix de la Renaissance fran­çaise ; 2e édi­tion tra­duite en cata­lan par Anna Montero, Barcelone, Tandem Edicions, 2002.
  • Tomber du jour, poé­sie avec une illus­tra­tion de Marcelle Ferron, Montréal, Éditions Le Noroît, 1999.
  • Le Corps en tête, poé­sie, l’Atelier des Brisants, France, 2001, prix Tristan-Tzara.
  • Jardin des ver­tiges, poé­sie, illus­tra­tion de Chan Ky-Yut, Montréal, Hexagone, 2002.
  • Nouvelles épi­pha­nies, poé­sie, Montréal, Trait d’Union, Autres temps, France, 2003.
  • Chute de voyelles, poé­sie, Trait d’Union, Montréal, Autres Temps, France, 2004.
  • Pierres sau­vages, poé­sie, Édition de l’Harmattan, coll. « Poètes des 5 conti­nents », France, 2005.
  • Ailleurs en soi, poé­sie, Éditions Domens, France, 2006.
  • Autour de l’obscur, poé­sie, Éditions de l’Hexagone, 2008.
  • The Last Woman, poé­sie, Éditions Guernica, 2008. Choix de poèmes publiés de 1991 à 2002, tra­duits par Antonio D’Alfonso.
  • Autour de l’obscur, poé­sie, illus­tra­tion Anne Slacik, Édition de l’Hexagone, 2008.
  • Passion Afrique, poé­sie, illus­tra­tions Michel Mousseau, Éditions Rougier, col­lec­tion « Ficelle », France 2009.
  • Au large du Sénégal, poé­sie, illus­tra­tions Michel Mousseau, Éditions Rougier, col­lec­tion “Plis urgents”, 2013

 

Poèmes choi­sis

 

X